Demain en mains
 
INFOLETTRE avril 2020
 
 
DIFFUSONS LES ALTERNATIVES POUR UNE SOCIÉTÉ JUSTE ET DURABLE GRÂCE À UN MAGAZINE CITOYEN POUR TOUS
 
 
 
SOMMAIRE :
- Edito : Le passage obligé de l'après coronavirus : l'information alternative indépendante pour tous !
- Agir pour un véritable changement de société - La démarche d'Arthur KELLER
- Inventer le monde d'après ? Avec le questionnaire proposé par Bruno LATOUR
- Faire le choix de l'autonomie alimentaire
 
 
EDITO : Le passage obligé de l'après coronavirus : l'information alternative indépendante pour tous !
 
Cette période inédite voit paraître beaucoup de textes évoquant des visions, des vœux, des rêves, des utopies de sorties de crise avec en commun : plus rien comme avant. Et une constante sur un impératif de remise en question de nos habitudes de consommation.
Hélas, ce ne sont que vœux pieux, parce que dans l’écriture du scénario, il y a 3 acteurs principaux qui chacun vont avoir un rôle à jouer dans la nature de la reprise :
- Les tenants du système qui attendent que tout rentre dans l’ordre et qui ont la main sur les grands médias populaires consuméristes.
- Le grand public, l’opinion, soit environ 80 % de nos concitoyens qui s’informent principalement sur
- TF1, BFMTV et consorts… financés par la publicité et propriétés des tenants du système. Ils dominent le champ médiatique.
La société civile mieux informée et consciente des problèmes mais très minoritaire et sans moyens d’action sur l’opinion face au quasi-monopole.
On parle beaucoup de fracture, mais rarement de la fracture médiatique causée par le manque de médias alternatifs adaptés au plus grand nombre. C’est pourtant la plus grave parce qu’à l’origine des autres. L’information fabrique l’opinion et souvent, elle rend acceptable l’inacceptable.
Notre optimisme s’exprime dans notre conviction qu’il est possible de changer la donne et que cela passe par des actions collectives citoyennes, faciles et peu coûteuses mais de grande ampleur.
 
Agir pour un véritable changement de société La démarche d'Arthur KELLER :
 
"Rien ne sera plus comme avant" "Il y aura un avant et un après" On entend cela x fois par jour. Promesse ? Voeu pieux ? Incantation ? Plus comme avant ? Oui, mais comment ?
C'est notre raison d'être à l'association l'Âge de Faire et avec Demain en mains, et déjà avant cette "crise", de sortir de cet "avant".
Et nous en sommes bien convaincus, avec Arthur KELLER : "On a tous un rôle à jouer dans ce changement" et "Si on veut que des changements surviennent...à nous de les déclencher"., d'initier "un nouveau rapport au monde", de bâtir de nouveaux systèmes résilients à l'échelle des territoires.
Notre stratégie passe par la diffusion d'une information libérée du pouvoir de la finance et de l'incitation à la consommation pour que chacun puisse s'impliquer à son niveau pour remettre au centre l'humain, le respect de l'environnement et des ressources, les communs....
Arthur KELLER s'exprime aussi sur "les vertus du récit en tant qu'outil de mobilisation" C'est ce qui, par ailleurs, motive notre demande de récit de votre part concernant ce qui fonctionne déjà localement chez vous.
Pour en savoir plus :
 
Inventer le monde d'après ? Avec le questionnaire proposé par Bruno LATOUR
 
Le Président de la République nous annonce un déconfinement progressif probablement à partir du 11 mai. Beaucoup d'experts médicaux et la plupart des syndicats s'insurgent contre le projet de rouvrir en priorité les écoles car les gestes barrière seraient très difficiles à faire respecter aux enfants.
Ce choix semble donner la priorité à l'économie sur la santé, ou offrir un mode de garde coûte que coûte aux parents pour qu'ils puissent recommencer à produire.
 
Face à cet horizon, Bruno LATOUR, philosophe, nous propose d'envisager notre futur souhaitable en réalisant une auto-description des « activités dont vous vous sentez privés par la crise actuelle et qui vous donnent la sensation d’une atteinte à vos conditions essentielles de subsistance » et ce en répondant à 6 questions.
A nous de construire notre vie d'après !
 
Le lien sur les 6 questions :
 
Faire le choix de l'autonomie alimentaire
 
Depuis de nombreuses années l'agriculture française est en crise : un nombre croissant de nos agriculteurs ne vivent pas de leur métier, le nombre d'exploitations et la surface agricole diminuent tous les ans, nous importons la moitié des fruits et légumes consommés.
Ces difficultés récurrentes sont aggravées par l'épidémie de coronavirus : les blocages de frontières limitent les échanges avec les autres pays, et la main-d'oeuvre saisonnière, très majoritairement étrangère n'est pas là, alors que nous sommes dans la période qui détermine les productions d'été et d'automne.
De plus, dans un 1er temps le gouvernement a choisi de fermer les marchés au bénéfice de la grande distribution, aggravant ainsi lourdement la situation des petits producteurs locaux.
Un large mouvement de protestation s'est mis en place, avec de nouvelles formes de consommation (achats à la ferme, drives fermiers, paniers commandés sur internet...) qui montre les capacités d'initiative de la population et prouve que la question alimentaire doit être pensée collectivement.
Le confinement est l'occasion idéale pour repenser notre consommation et se lancer dans l'auto-production, dans nos jardins bien sûr, mais aussi sur nos balcons et terrasses.
Le gouvernement l'a compris, et considère désormais les graines et plans comme des produits de 1ère nécessité.
Dans la vidéo proposée, François ROUILLAY nous montre ce qu'il est possible et nécessaire de faire dès à présent. Sur son site on peut trouver des « tutos » et des forums d'échanges, de sorte que nous ne pourrons pas dire « moi j'y connais rien en jardin »
Et tous ensemble nous participerons ainsi à la reconquête de l'autonomie alimentaire !
 
 
Association l'Âge de Faire
La Treille
04290 SALIGNAC
Tél :‭04 92 61 60 28‬
demain-en-mains@lagedefaire.org
Facebook
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Demain en mains.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 Demain en mains
 
 
Mauris commodo massa tortor, u sit amet,consectetur adipisicing Nunc fermentum neque quam, sodales eleifend elit imperdiet vitae. Aliquam id euismod nulla. Suspendisse imperdiet, sem et sollicitudin egestas, urna nunc auctor massa, vulputate pharetra mi odio nec tortor. Ut ultricies massa viverra quis.