Malgré la période, difficile pour tous, les activités continuent à l'URGC : après le confinement, les réunions et déplacements ont pu reprendre progressivement, distanciés et masqués ! Quelques belles surprises, comme le maintien de Convergences Bio, ont permis de rester au contact du public. En revanche, des événements très attendus, comme les rencontres culinaires "Les jeunes réveillent les légumes anciens" à l'abbaye de Noirlac, ont du être annulées ; les projets collectifs, qui nécessitent de se réunir, et de travailler ensemble, ont pour leur part pris du retard. Mais comme toujours, le travail ne manque pas, et la sauvegarde et la valorisation de nos Trésors vivants progressent, Covid ou non  !
 
 
 
Si vous souhaitez soutenir l'URGC dans ses actions, vous avez la possibilité d'adhérer à l'association en ligne. Pour vous engager à nos côtés dans la défense des Trésors vivants de la Région et devenir bénévole actif, n'hésitez pas à nous contacter directement !
 
 
Un chantier d'inventaire des variétés potagères
 
Nous souhaitons la bienvenue à Nicolas Raduget, historien, qui va effectuer un travail de fond sur l'inventaire régional des variétés potagères : sur près de 90 variétés recensées, nous n'avons pas encore pu confirmer l'origine régionale pour la moitié d'entre elles. Recherche d'archives, et surtout de témoignages sur ces variétés et leur usage, le travail ne manque pas pour les prochains mois... en espérant pouvoir, à terme, retrouver des semences et relancer des variétés que l'on pensait perdues !
Contact : Agathe Lang
 
 
 
Rencontres normandes autour des variétés potagères
 
Début octobre, l'URGC a participé à des rencontres informelles autour de la collecte, de la conservation et de la diffusion des semences de variétés traditionnelles potagères, avec un peu plus d'une quinzaine de participants de diverses structures.
Cette rencontre a eu lieu grâce à l’initiative du Conservatoire pédagogique des Mille variétés anciennes de la Ferme de Sainte-Marthe, et était accueillie par l'association Montviette Nature à Saint Pierre sur Dives. De très riches échanges autour de nombreux thèmes, avec une passion partagée : la diversité des variétés potagères !
Contact : Agathe Lang
Crédit photo : mairie de St Pierre en Auge
 
 
 
Gestion génétique : lumière sur la chèvre cou-clair et la brebis berrichonne de l'Indre
 
Une grande part des actions de sauvegarde des Trésors vivants se déroule loin du regard du grand public et des appareils photos ! Ce sont des actions de routine, répétées tous les ans, mais qui sont garantes du maintien des races menacées. Pour vous permettre de découvrir ce travail de l'ombre, mené par les éleveurs et l'URGC, en voici quelques exemples récents :
Cet été, une grande campagne de recensement des chèvres cou-clairs du Berry a permis, comme tous les ans, de remettre à jour la base de données généalogiques. Nouvelles naissances, transfert d'animaux... ce travail essentiel permet de suivre la population, de surveiller son évolution, et de conseiller au mieux les éleveurs pour limiter la consanguinité.
 Côté brebis, en juillet a eu lieu la traditionnelle journée de sortie des béliers au Centre d'élevage de Martizay au GAEC Parry. Le travail de sélection des éleveurs a été salué, la moyenne des notes de pointages des reproducteurs sont plus en plus hautes. La trentaine des béliers hébergés au Centre a été revendue. La journée a également été l'occasion de rendre hommage à la précédente directrice de l'organisme de sélection GEODE qui a beaucoup oeuvré en faveur d'une augmentation des effectifs de la race.
Contacts : Agathe Lang pour la chèvre et Fanny Moyse pour la brebis
 
 
 
Un projet scientifique pour l'abeille noire de SOlogne et du Gâtinais
 
Dans la forêt d'Orléans comme en Sologne, autour du domaine de Chambord, c'est une belle saison apicole qui se termine ! Les membres du conservatoire de l'abeille noire, après avoir lancé un superbe site internet au printemps, se concentrent maintenant sur la construction du programme scientifique de leur conservatoire : ça planche dur sur les protocoles qui assureront une conservation rigoureuse de l'abeille noire locale !
Contact : Agathe Lang
 
 
 
La relève de la poule du Berry !
 
Souhaitons la bienvenue à Sandra Ruelle, nouvelle éleveuse ayant rejoint le collectif des éleveurs de volailles "Noire du Berry" cet été. Sandra et son compagnon sont éleveurs de volailles fermières à Quantilly dans le Cher. Son premier lot de poussins est arrivé mi-octobre dans sa ferme. Sandra travaille également pour une épicerie fine locale et compte bien proposer ses volailles dans ce point de vente.
Cette arrivée d'une nouvelle éleveuse est la bienvenue, suite au départ de plusieurs personnes ; nous souhaitons une bonne retraite à Gilles Velluet notre éleveur d’Argent sur Sauldre qui a permis à la filière de développer les chapons pour les fêtes, et nous souhaitons bonne continuation à Magda Auger et Jacky Renault qui ont fait le choix personnel de se reconvertir dans une autre activité.
Contact : Fanny Moyse 
Crédit photo : Sandra Ruelle
 
 
 
Une boutique pour les Trésors vivants à Tours
 
Les Trésors vivants sont encore rares dans la Région, et les amateurs peuvent encore rencontrer des difficultés à se les procurer... Heureusement pour les Tourangeaux, un passionné de biodiversité domestique, co-président de l'URGC à ses heures perdues, vient d'ouvrir une boutique qui leur est consacrée en grande partie : François Bonhomme vous guidera parmi leur diversité, et vous parlera longuement de sa spécialité, les cépages ligériens. Impossible de repartir sans du miel d'abeille de Sologne, des rillettes de poule du Berry ou un vin de genouillet !
Adresse : Cave-Épicerie Locavore Dejault, 74 rue Giraudeau, Tours
 
 
 
Légumes et races locales : des panneaux pour les mettre en avant !
 
Il ne suffit pas de lutter pour sauvegarder les races et variétés locales, il faut aussi en faire parler, pour que tout un chacun soit informé du patrimoine vivant de son territoire ! Avant l'été, des panneaux d'information ont fait leur arrivée chez les éleveurs de races locales : chèvres, moutons, volailles, il peuvent maintenant fièrement montrer à leurs visiteurs qu'ils sont engagés dans la relance d'une race menacée !
Côté légumes, de nouveaux panneaux se sont installés dans les potagers des parcs et châteaux participant à l'opération "Patrimoine légumier". Ils permettront aux visiteurs d'identifier en un coup d'oeil les variétés locales !
Contact : Agathe Lang
 
 
 
 
Rencontres culinaires à l'abbaye de Noirlac - édition 2020
 
Crédit photo : Linda Louis Linda Louis et la classe de 3ème SEGPA du collège le Colombier, Dun sur Auron (18)
 
Cette année, six classes de SEGPA ont participé aux rencontres culinaires "Les jeunes réveillent les légumes anciens" en créant et photographiant des recettes avec les Trésors vivants. Si la tenue des rencontres à l'abbaye de Noirlac a malheureusement du être annulée au vu des conditions sanitaires, les jeunes ont réalisé un travail d'une grande qualité, qui a abouti à l'édition d'une nouvelle série de carte-recettes que vous pouvez retrouver sur le site Trésors vivants du Centre. En voici un extrait, avec une recette de saison !
 
 Poule Noire du Berry rôtie et sa pomme cravert farcie au fruits secs
 recette de la classe de 4ème SEGPA du collège le Colombier à Dun sur Auron (18)
 
Ingrédients :
- 6 pommes Cravert, ou d'une autre variété locale de pommes à chair ferme et acidulée
 (voir notre annuaire pour trouver un producteur... ou planter un arbre !)
- 6 abricots secs
- 3 pruneaux
- 3 figues sèches
- 50 g de beurre
 - une belle volaille "Noire du Berry" (voir notre annuaire pour trouver un éleveur)
 
Pour les pommes : Lavez et brossez les pommes. Évidez-les par le milieu avec un
vide-pomme ou un petit couteau pointu. Élargissez le trou, et réservez la chair ainsi
obtenue.
Préparez la farce : détaillez en tout petits morceaux les fruits secs, ajoutez la chair
des pommes réservée.
Placez les pommes dans un grand plat à gratin, et farcissez-les avec le mélange
fruits secs-pomme. Répartissez le beurre coupé en dés sur le dessus.
Versez un verre d’eau au fond du plat, et faites cuire au four pendant 30 à 35 mn à
180°C. Les pommes sont cuites quand elles éclatent légèrement.

Pour la volaille : Préparez votre poulet avec sel, poivre et thym. Piquez les parties
grasses à la fourchette. Placez la volaille, coffre vers le haut, dans une cocotte qui
passe au four, sur une grille. Enfournez avec le couvercle pour 1h45 à 2h à 160°C.
Pour le dernier quart d’heure de cuisson, retournez la volaille pour que le jus piégé à
l’intérieur se répande au fond de la cocotte.
 
 
 
Vous recevez cette lettre de nouvelles trois à quatre fois par an parce que vous vous êtes inscrits sur notre site. Si quelque chose a changé et que vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre ou que nous vous l'envoyons par erreur, vous pouvez vous désinscrire en bas de ce mail ou bien en nous envoyant un petit message !
 
 
URGC
Place du Général de Gaulle
36400 LA CHATRE
contact@urgcentre.fr
www.urgcentre.fr
Facebook
 
Ces projets sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe investit dans les zones rurales.
 
Ce message est adressé à
Vous recevez ce message car vous vous êtes inscrit à la liste de diffusion de l'URGC.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2017 URGC