Demain en mains
 
INFOLETTRE novembre 2020
 
 
DIFFUSONS LES ALTERNATIVES POUR UNE SOCIÉTÉ JUSTE ET DURABLE GRÂCE À UN MAGAZINE CITOYEN POUR TOUS
 
 
 
Merci à ALX pour son dessin
 
 
SOMMAIRE :
Edito : Créer un collectif d’associations, pourquoi faire ?
Chronique de Xavier : "... si nous ne voulons pas mourir de soif, il nous faudra nous-mêmes devenir source". (Christiane Singer)
Une démarche de partage de transitions : Christian LEFAURE sur Arte Radio
 
 
EDITO : Créer un collectif d'associations, pourquoi faire ?
 
Pour accroître sa notoriété, ses capacités de plaidoyer ou mener des actions communes...
Notre propos concerne cette dernière raison, la plus difficile en termes d’engagement. En témoigne un bilan jusqu'ici assez décevant, mais le vent est en train de tourner.
"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin", proverbe africain.
Oui, si l’on parle de la même feuille de route. C’est rarement le cas. En cause un objectif trop général susceptible d’autant d’interprétations que de membres. Il faudrait, au travers des besoins ressentis dans la diversité des sensibilités, rechercher celui le mieux partagé. Une sorte de plus grand dénominateur commun possible, motivant pour tous.
Et quoi de plus important pour une association que de gagner en visibilité, d’augmenter son aire d’influence et le nombre de ses adhérents ? Et quoi de plus nécessaire pour qu’adviennent les transitions ? Accéder à des moyens de communication puissants au bénéfice de tous nous semble être ce besoin le mieux partagé.
Notre association est là-dessus et de longue date force de proposition, avec comme objectif immédiat, la création d’un grand Collectif de médiatisation massive des transitions par le biais de supports papiers à grands tirages et à bas coûts.
Cette vision gagne encore en pertinence si l’on place la déconsommation, nécessité incontournable, au cœur de tout projet de transition. Pour affronter les puissants courants contraires du monopole consumériste, elle a besoin urgemment de moyens de vulgarisation exceptionnels qui ne peuvent exister que portés par un collectif de personnes convaincues et constantes dans leurs engagements.
Nous souhaitons vivement vous associer à cette étape de notre projet commun et pour cela, nous préparons un sondage pour l’infolettre de décembre où chacun-e pourra s’exprimer.
 
La chronique de Xavier :
"... si nous ne voulons pas mourir de soif, il nous faudra nous-mêmes devenir source." Christiane Singer.
 
Cher-es ami-es, nous sommes nombreux-ses à nous croire seul-es. En particulier en cette période de confinement qui freine fortement les possibilités de rencontres.
Pourtant, se retrouver bientôt à 20 000 engagé-es pour médiatiser massivement les transitions, c'est possible. Le projet avance. Poursuivons le tissage, la préparation.
Grâce à vos idées notamment, l'équipe de notre comité de pilotage est en train d'élaborer des outils pour faciliter cette progression. Bientôt le bonheur de les partager avec vous !
D'ici là, bienvenue sur le Framapad consacré à vos idées pour rassembler 20 000 diffuseurs. Un grand merci à celles et ceux qui ont déjà contribué.
"Un monde meilleur est possible, bien qu’improbable. Mais plus on y travaille, plus on rend son avènement possible." Edgar Morin.
Alors... Que pouvons-nous faire, ensemble ?...
Bonne découverte en cliquant ici :
 Contributions pour rassembler 20 000 diffuseurs
 

Une démarche de partage de transitions : Christian LEFAURE
 
Merci à FF pour son dessin
 
 
Christian Lefaure se distingue pour avoir fait 4850 km à pieds, à plus de 70 ans, à la rencontre d’alternatives dans tous les domaines. Son expérience nous intéresse tout particulièrement en ce qu’elle met en valeur un thème qui crédibilise cette obligation à laquelle nous avons à faire face inéluctablement : la déconsommation. Christian Lefaure a découvert lors de son tour de France « les communs ». En 10 mn dans le lien qui suit, il nous explique en quoi cela consiste. Les domaines d’application sont très vastes mais, dans tous les cas, ils sont source de partages avantageux régis par le simple bon sens. Des économies et du lien social qui nous aide à guérir des addictions consuméristes ravageuses.
Bonne écoute.
 
 
Cliquez pour participer à changer le monde :
 
 
Association l'Âge de Faire
La Treille
04290 SALIGNAC
Tél :‭04 92 61 60 28‬
demain-en-mains@lagedefaire.org
Facebook
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Demain en mains.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 Demain en mains