Info GUS 1 
Merci 
 
Gometz Uni & Solidaire remercie les 36,81% de castelgometziens qui ont cru dans la démocratie participative et nous ont fait confiance en nous donnant leur voix.
Cette campagne électorale a permis d’ancrer Gometz Uni et Solidaire dans le paysage Castelgometzien, d’améliorer sa représentativité avec 4 élus et avec le renforcement de notre association autour d’un groupe d’hommes et de femmes soudés et motivés, décidés à poursuivre inlassablement notre action pour remettre les citoyens au cœur des décisions et faire vivre au quotidien la démocratie participative !
 
Liste GUS 2020
 
Compte rendu du Conseil Municipal du Lundi 25 Mai 2020
 
Par Muriel Thomasset
 
 
Chronique d'une curieuse campagne et d'une défaite prometteuse !
Par Olivier Legras
 
Avant toute chose, reconnaissons-le, Gometz Uni et Solidaire a enregistré une défaite d'une ampleur à laquelle nous ne nous attendions pas.
Il nous semble donc utile de revenir sur cette campagne et son aboutissement et de tenter de l’analyser sans complaisance avec autant d’honnêteté et de lucidité que possible. 
Il ne s’agit que d’une première analyse qui devra être complétée et approfondie. Vos retours à ce sujet comme sur tant d’autres nous seront précieux et nous permettront d’affiner cette première analyse. [...]
Chronique du confinement
ou
Comment le Maire perd ses nerfs
 
  • Le 15 Mars : 1er Tour des Élections Municipales.
  • Le 16 Mars : Nous sommes convoqués pour un Conseil Municipal d’Installation le 20 Mars 2020.
  • Les 17 et 18 Mars : les 4 élus GUS se concertent pour rédiger une lettre de refus de participation à ce Conseil Municipal étant donné le confinement décidé le 16 Mars 2020.
  • Le 19 Mars : Le 1er Ministre nous devance de quelques heures en annonçant le report sine die des conseils municipaux d’installation et le maintien des anciens conseils municipaux. Nous n’envoyons donc pas notre lettre…
  • Le 26 Mars : Nous recevons le plan de continuité d’activité de Gometz le Châtel, concernant la pandémie de Covid19 et nous constatons que nous sommes totalement écartés des personnes sollicitées.
  • Dans la foulée et par mails, Muriel THOMASSET et Sylvie DOSME proposent leur aide. Elles en sont remerciées mais il n’y aura jamais de suite…
  • Le 20 Avril : Sans aucune nouvelle de la Mairie, nous envoyons donc un 1er courrier  pour avoir quelques informations sur la gestion du confinement.
  • Le 20 Avril : À 23h55, nous recevons une première réponse.
  • Le 22 Avril : Nous recevons un complément d’information. À défaut de concertation, le Maire joue la carte de la transparence et de l’information, c’est déjà ça d’obtenu…
  • Le 02 Mai : Nous recevons l’annonce de la cérémonie du 08 Mai où la précision que la cérémonie ne sera pas ouverte au public nous amène à penser que notre présence n’est pas souhaitée…
  • Le 04 Mai : Le déconfinement étant annoncé et la réouverture des écoles prévue pour le 11 Mai, sans nouvelle du Maire sur le sujet, nous nous apprêtons à envoyer un courrier. Mais une nouvelle fois, le Maire nous prend de vitesse, envoyant quelques documents répondant en partie à nos questions…
  • Le 07 Mai : Les 4 élus GUS envoient un courrier au Maire pour regretter de ne pas avoir été consultés sur la réouverture des écoles, s’étonner de l‘absence des anciens élus (GUS comme majorité sortante) des listes de diffusion pourtant encore en mandat et poser quelques questions restées sans réponse…
  • Le 10 Mai : Mme le Maire perd ses nerfs ! et répond exclusivement à Monsieur Legras, à l’exclusion des autres conseillers, tout en adressant le courrier à l’ensemble du conseil…
  • Le 19 Mai : Après avoir hésité sur l’opportunité de répondre et sur la forme à donner à cette éventuelle réponse, les 4 élus GUS décident que ce sont les 3 nouveaux conseillers, exclus du courrier du Maire qui répondraient à sa provocation. Quelques heures plus tard, nous recevons, enfin !, la date et les modalités de la distribution des masques… Ce ne sera pas une distribution comme dans tant d’autres communes alentours mais une convocation de la population sur un point fixe de distribution. Les conditions de la distanciation sociale pourront-elles ainsi être respectées ? Nous l’espérons !
  • Le 20 Mai : Dernier épisode d’une joute qui confine au ridicule, Mme le Maire répond aux trois nouveaux élus et leur explique que le ton agressif de sa première lettre était une réponse aux agressions régulières qu’elle aurait vécues de la part des 3 anciens élus GUS durant l’ensemble du précédent mandat…
 
Allégations ridicules et mensongères… Nous la mettons au défi de produire le moindre document comportant des insultes ou de la diffamation ! Si Mme le Maire ne supporte pas les contradictions, alors, il est temps qu’elle cesse de faire de la politique.
 
Ça s’est passé à Gometz 
 
 
1er Mai
 
Pour remplacer l’impossible défilé du 1er Mai, à l’initiative du syndicat ATTAC Nord Essonne, quelques Castelgometziens ont proposé de planter des affiches sur le talus de Jardiland. Plusieurs membres de Gometz Uni et Solidaire se sont joints à ce défilé de pancartes.
 
 
 
Distriution des masques
 
Le jeudi 21 Mai, dix jours après le début du déconfinement, la Mairie de Gometz le Châtel a enfin distribué des masques aux habitants de la commune.
Hélas !
Alors que partout ailleurs, les élus se sont répartis les masques et les ont portés à domicile pour les donner en mains propres ou les glisser dans les boites aux lettres, l’équipe majoritaire, sans solliciter les 4 élus d’opposition, a décidé de convoquer la population pour une distribution sur le parvis de la salle Barbara.
Ainsi, alors que les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits, Mme le Maire et ses colistiers ont distribué pendant 4 heures des masques en tissu lavables offerts par le Département de l'Essonne et la commune de Gometz le Châtel à tous les habitants.
Pour le savoir… il fallait le vouloir ! Les associations avaient été prévenues par mails, pour les autres castelgometziens il fallait lire les affichages municipaux papiers ou électroniques ou aller sur le site internet de la commune !
Pour avoir été sur place, nous avons pu constater que la distanciation sociale n’était pas respectée, que beaucoup de Castelgometziens étaient sans masque (normal ! Ils venaient les chercher !) et que le nombre de personnes rassemblées sur le parvis était nettement supérieur à 10 ! Nous avons appris par la suite que la Mairie n’avait pas été livrée de la totalité de sa commande et ne disposait que de 1000 masques et en a distribué 900…
Etait-ce bien raisonnable ? 
 
 
Facebook
 
 
 
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à la Lettre d'information Gometz Uni et Solidaire ou un abonné vous a transféré celle-ci.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 Association Gometz Uni et Solidaire