UDAF15
 
Lettre Infos n°02
Éditorial
Bien vivre ensemble
 
Alors que je m’apprêtais à rédiger cet édito j’apprends l’ignoble assassinat du professeur Samuel Paty.
Aussi, au nom du conseil d’administration et du personnel de l’Udaf du Cantal, je veux assurer sa famille et ses collègues enseignants de notre profonde compassion et du respect que nous portons à sa mémoire.
L’hommage de la nation à peine terminé, le gouvernement promet de nouveau le renforcement des mesures de contrôle des réseaux sociaux et des sanctions.
Et déjà les médias se font l’écho d’une question : n’a-t-on pas laissé trop de place aux familles dans les écoles ?
Le mouvement familial ne pense pas que ce soit le cas, en revanche il souhaite que l'éducation des jeunes soit pensée et partagée entre enseignants et parents.
C’est pourquoi il est nécessaire de renforcer le dialogue entre les familles et l'Éducation Nationale.
La connaissance des valeurs de la république et leur mise en œuvre à l’école pourraient utilement faire l’objet d’échanges apaisés dans les « espaces parents », lieux de parole et de médiation.
L’Udaf se tient prête à répondre à la demande de l’Inspection académique du Cantal sur ce sujet.
Le 6 octobre les mouvements familiaux ont tenu leur conférence annuelle. Ce fut l’occasion d’accueillir les associations nouvellement associées à l’Udaf : UNA ASeD Cantal et Générations Mouvement, et de faire un tour d’horizon de l’actualité des mouvements. Nous avons pu évoquer notre projet de création d’une Maison des Familles en 2021 et partager l’idée d’un courrier des associations et mouvements familiaux du Cantal au Conseil départemental autour de la nécessaire coordination des projets d’habitat inclusif.
Enfin l’Udaf a fait part de son intention d’interpeller nos parlementaires sur les enseignements à tirer de la crise sanitaire, de son impact sur les relations intra-familiales et le rôle des familles pour réduire les effets de la crise.
Ce moment particulier que nous vivons tous doit être mis à profit pour repenser notamment la politique de conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, soutenir la préservation des liens familiaux et apaiser les conflits.
J’aurais aimé boucler cet édito par un message plus optimiste, malheureusement l’attentat de Nice nous ramène à une actualité bien dramatique.
Cela nous renvoie aux temps obscurs des guerres de religion, rien n’aurait-il changé depuis ?
Il est plus que jamais urgent de soutenir les familles dans l’apprentissage de la tolérance et de l’exercice du 
« penser par soi-même ».
  P. FRÉNOIS, Président de l'Udaf du Cantal
 
A la une
 
 
Un groupe de parole pour favoriser l'expression des enfants...
 
La séparation parentale fait partie du paysage social. Pour autant, l’impact de cet événement n’est pas à minimiser sous prétexte qu’il touche de plus en plus de familles, et la banalisation du phénomène ne doit pas masquer la souffrance de chacun des membres de la famille.

En effet, la séparation ou le divorce de ses parents est souvent une période bouleversante dans la vie d’un enfant. En tant que parents, il est parfois nécessaire d’avoir recours à une aide extérieure. Un dispositif vient de se créer sur le territoire cantalien pour favoriser l’expression des enfants confrontés à cet évènement et accompagner les parents dans cette nouvelle parentalité.
Financés par la Caisse d’Allocations Familiales du Cantal, les groupes de parole nommés
« Atelier des Mots », ont été créés en partenariat par l’espace rencontre enfants-parents de l’Anef Cantal et le service de médiation familiale de l’Udaf du Cantal. Il s’agit de proposer un lieu ressource aux enfants, dans le contexte de la séparation de leurs parents. Dans cet espace tiers, ils sont accueillis par des professionnels qualifiés et extérieurs à leur situation familiale.
Participer à ce groupe leur permet d’exprimer progressivement ce qu’ils ressentent, et de partager avec les membres d’un groupe vivant la même expérience.
Au cours de 4 rencontres de 2 h 30 chacune, les enfants réaliseront divers travaux manuels, création de contes,… pour soutenir leur cheminement et l’expression de leurs émotions.
A l’issue de ces ateliers, une restitution collective des productions des enfants sera présentée à leurs parents. Une rencontre entre parents et professionnels animant le groupe sera organisée afin de les soutenir dans leur parentalité.
 
Une participation forfaitaire d’un montant de 10 € sera demandée aux parents souhaitant inscrire leurs enfants.

Le 1er groupe débutera le mercredi 9 décembre 2020 à la Maison de l’Hôte au 106 avenue de Conthe à Aurillac.
 
Les parents peuvent se renseigner et/ou inscrire leurs enfants en contactant :
le 04.71.43.41.78,
du lundi au jeudi de 9 h à 12h et de 14h à 17 h,
le mercredi de 9h à 12h.
 
 
Plus d'informations
UDAF Actualités...
Déjà une année...
 
Le dernier service de l’Udaf du Cantal vient de souffler sa première bougie.
La mission principale du Point Conseil Budget est de proposer des conseils gratuits et personnalisés de gestion budgétaire. Ce dispositif s'adresse à toutes les personnes qui souhaitent obtenir des conseils sur leur situation financière. Plus précisément, le PCB informe et accompagne les personnes qui souhaitent améliorer la gestion de leur budget : factures impayées, découvert, dépenses disproportionnées… Et lorsqu'ils rencontrent une situation financière difficile : baisse des revenus ou augmentation des charges ; souhaitent anticiper un changement de situation familiale ou professionnelle.
 
Grâce à la première labellisation, nous sommes intervenus cette année sur l’arrondissement d’Aurillac. La seconde labellisation, va nous permettre, en 2021, d’élargir notre intervention sur l’arrondissement de Mauriac. Comme nous avons pu le faire cette année, nous serons présents sur ce nouveau secteur pour accueillir le public lors d’entretiens individuels gratuits et confidentiels et nous interviendrons au sein des associations et structures du secteur dans le cadre d’actions collectives sur des thèmes liés à la gestion budgétaire. Ces ateliers visent à sensibiliser le public sur des thèmes spécifiques aux problématiques qu’il rencontre.
Pour certaines de ces interventions, nous bénéficierons de l’appui des administrateurs de l’Udaf.
 
Malgré le confinement, le Point Conseil Budget reste joignable pour des entretiens téléphoniques, fixer des rendez-vous ultérieurs ou pour échanger sur de futurs ateliers collectifs.
La permanence téléphonique est ouverte les lundis de 13h30 à 17h et les jeudis de 8h30 à 12h au 04 71 43 53 54.
Le PCB est aussi présent sur Facebook tous les lundis à travers des messages d’information budgétaire liés à l’actualité du moment.
 
Plus d'informations
Plateforme d’Accompagnement et de Répit des aidants familiaux du Cantal.
 
S’adapter au contexte sanitaire
Le printemps a été particulièrement éprouvant pour les aidants où ce 1er temps de confinement a été vécu parfois douloureusement pour : ceux qui avaient leur proche auprès d’eux 7j/7, privés d’accueil de jour et autres solutions de répit, avec des interventions à domicile réduites.
 
Ceux dont les proches étaient en EHPAD ou hospitalisés et qui sentaient se perdre le lien et se dégrader la santé physique et morale de leur proche.
La permanence téléphonique, les liens par Internet, ont fonctionné à plein pendant cette période et les aidants ont, malgré les difficultés, conservé un moral assez admirable !!!

Après ce 1er confinement, une étude réalisée par le collectif « Je t’Aide » révélait que près de la moitié des aidants interrogés avait eu le sentiment d’atteindre le niveau maximal de la charge de l'aide apportée à la personne aidée.
C’est pour cela que nous avons souhaité poursuivre dès cet été et à la rentrée, dans le respect des règles sanitaires, les actions initiées en début d’année : les ateliers sophrologie sur Aurillac et St-Flour, les groupes de rencontre, une sortie conviviale des aidants au Fel (Aveyron)…
D’autres ont suivi en octobre : la Semaine des Aidants sur le secteur de Saint-Flour, une formation/initiation à la réflexologie avec Isabelle Thomas, un atelier d’expression théâtrale avec Philippe Coudert… (une séance a pu avoir lieu début octobre)
En outre, nous finalisons en cette fin d’année la mise en place d’un projet de "psychologues à domicile"
A peine le temps de souffler, que certains aidants se retrouvent de nouveau confinés avec leur proche en perte d’autonomie. Si, pour l’instant, les services à domicile continuent de fonctionner normalement, la charge portée par les aidants continue de s’accroître. Afin de continuer à soutenir les aidants et de les orienter au mieux pendant cette période compliquée, la permanence téléphonique, les échanges de mails, le service de répit à domicile et les ateliers en distanciel de nos partenaires restent plus que jamais d’actualité.
 
Dans le contexte du moment, nous devons nous adapter, voire inventer d’autres manières de travailler…
 
Nous tiendrons le pari avec l’aide de nos partenaires… et la force des aidants.
 
Contact : «Écoute Info aidants familiaux » 04.71.43.14.16 lundi et jeudi de 13h30 à 17h / mardi et mercredi de 9h à 12h15.
Mail : aideauxaidants@orange.fr
Parents Solos 15
L'art d'être parent au quotidien.
 
Nous avons mis en place un groupe Facebook pour celles et ceux qui se reconnaissent comme des parents solos.
Une page de bons plans, d'échange et d'entraide pour rompre l'isolement et trouver du soutien et des bonnes idées près de chez soi.
 
Suivez-nous
Représentation Familiale
Les CCAS au service des familles
 
Les communes, par le biais des CCAS, peuvent selon leur taille et leurs moyens développer une politique en direction des familles (accueil périscolaire, crèches, cantines, centres de loisirs…) et/ou des personnes en difficultés (hébergement d’urgence, lutte contre le surendettement, violence extraconjugale…). Dans le cadre de leurs missions d’informations, d’accompagnement des personnes âgées et de prévention de la dépendance, elles peuvent gérer des structures d’hébergement mais aussi des services d’aide et de maintien à domicile.
Le Code de l’Action sociale et des familles prévoit que les Udaf soient habilitées à représenter les familles au sein du CCAS. L’Udaf du Cantal a donc effectué une campagne de « recrutement » pour proposer des candidats au poste de Délégué familial au CCAS dans chaque commune concernée.
 
L'Udaf soutient les délégués familiaux
dans les CCAS. 
 
Vous venez d’être désigné pour représenter les familles au sein d’un CCAS. Peut-être est-ce votre premier mandat et c’est la raison pour laquelle vous recevez cette lettre électronique. Vous y trouverez des informations utiles à la fois sur les services que l’Udaf propose aux familles du Cantal mais aussi sur l’actualité de la politique familiale. Mais cet outil n’est pas le seul à votre disposition. L’Unaf a publié un numéro spécial de la revue "Délégué au CCAS". Tous les représentants l’ont reçu par voie postale après les élections municipales. Si vous êtes nouveau au sein de votre CCAS, contactez-nous (au 04 71 43 43 43 ou par mail à institution@udaf15.fr) pour vous procurer ce numéro qui vous explique les enjeux des CCAS ainsi que le rôle du Délégué familial et l’aide que l’Udaf peut lui apporter pour défendre et aider les familles.
Après chaque élection municipale, l’Udaf organise plusieurs réunions d’information sur le territoire pour aller à la rencontre des représentants des familles. La crise sanitaire nous oblige à rester prudents et à éviter les rassemblements. Nous espérons pouvoir organiser ces réunions début 2021, nous en informerons chaque Délégué par l’envoi d’un courrier. A l’occasion de ces réunions, l’Udaf vous présentera ses missions et le soutien qu’elle peut vous apporter dans le cadre du CCAS.
Échos des associations...
Membre actif ou organisme associé, quelle différence ?
 
L’Udaf du Cantal regroupe au 1er décembre 2020 11 mouvements familiaux et 40 associations familiales adhérents, ainsi que 3 organismes associés. Quelle différence entre membre actif et organisme associé et comment cela se traduit-il dans la gouvernance de l’institution ?
 
Le réseau Unaf – Uraf – Udaf est régi par le Code de l’action sociale et des familles. C’est ce dernier qui définit, dans son article L211-1, ce qui caractérise une association familiale : association déclarée librement dans le cadre de la loi du 1er juillet 1901, ayant pour but essentiel la défense des intérêts matériels et moraux soit de toutes les familles soit de certaines d’entre elles et qui regroupe :
- des familles constituées par le mariage ou par le PACS et par la filiation,
- des couples liés par le mariage ou le PACS sans enfant,
- et des personnes physiques ayant charge légale d’enfant(s) par filiation ou adoption ou exerçant l’autorité parentale ou la tutelle sur des enfants dont elles ont la charge effective et permanente. 
Toute association répondant à ces critères peut demander son adhésion à l’Udaf du département dans lequel est situé son siège social. Cette demande ne peut pas être rejetée. 
Dans le Cantal, ce sont 1 mouvement à recrutement général (Familles rurales – 9 associations), et 10 mouvements à recrutement spécifique regroupant 31 associations, qui constituent le réseau des adhérents. Ils désignent leurs représentants pour siéger au Conseil d’administration aux côtés des administrateurs élus. Ces administrateurs désignés intègrent les commissions thématiques et internes de l’Udaf et peuvent représenter l’institution dans des instances extérieures. Les associations participent avec droit de vote à l’assemblée générale, contribuent aux réflexions et projets, se voient attribuer une part du fonds spécial et participent à la Conférence des mouvements avec voix délibérative.
Une association peut également poursuivre un objectif d’intérêt familial, concernant directement les familles mais sans répondre aux critères de composition (et donc de gouvernance) définis à l’article L211-1 du CASF. Elle ne peut pas adhérer à l’Udaf mais elle peut être partenaire de ses travaux et réflexions, en étant reconnue comme organisme associé. Les représentants de l’association participent avec voix consultative à l’assemblée générale de l’Udaf, peuvent être invités ponctuellement aux réunions du Conseil d’administration et aux réunions des commissions thématiques en lien avec leurs champs d’action et sont conviés à la Conférence des mouvements avec voix consultative. L’intérêt est de pouvoir développer des partenariats avec les membres du réseau et de faire partager les problématiques de ses adhérents en bénéficiant de la résonance institutionnelle de l’Udaf.
Actuellement 3 organismes sont associés à l’Udaf du Cantal : l’UNA ASeD, Générations Mouvement, et Surdi15 qui a fait évoluer ses statuts pour, à terme, devenir membre adhérent.
Des questions subsistent ?
Contactez Gisèle Leroux au pôle Action familiale au 04 71 43 43 43 ou par mail à institution@udaf15.fr
 
 
Union Départementale des Associations Familiales
du Cantal
9, rue de la Gare - BP 709- 15007 Aurillac Cedex
Tél. 04 71 43 43 43
Mail : institution@udaf15.fr
 
Facebook
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 UDAF15