Vague
Note d'info COVID-19 de l'AGLCA #4
 6 mai 2020
 
Bonjour à toutes et tous,
 
Nous voici de retour pour une quatrième note d'information en cette période de confinement.
Au sommaire : 
- de nouvelles informations concernant les lois/décrets/ordonnances/informations qui sont passés ces derniers jours et qui peuvent concerner l'activité de votre association ; 
- des exemples d'associations locales qui s'adaptent afin de pouvoir poursuivre leur mission et leurs activités pendant ce confinement. 
 
Nous espérons que vous et vos proches passez cette épreuve du mieux possible. et que nous vous reverrons très prochainement. 
 
D’ici là, soyez prudents pour vous, vos proches, et restons solidaires.
 
L'équipe de l'AGLCA
 
 
NB : cette note sera évolutive au jour le jour en fonction des annonces du gouvernement.
 
Actus du monde associatif
Social / Ressources humaines
 
Un certain nombre de lois/décrets/ordonnances/informations ont évoluées, voici les modifications :

Par rapport à la Note d’info #2 et #3 de l’AGLCA

Question : Nous avons un salarié absent pour garde d’enfant et nous sommes en activité partielle. Que va-t-il se passer ?
Notre réponse du 30/03 : La garde d’enfant arrive à son terme et votre association se trouve en activité partielle. Le salarié bascule alors en activité partielle au moment du renouvellement.
Question : La déclaration de garde d’enfant arrive à son terme. Que dois-je faire ?
Notre réponse du 10/04
: Il faut refaire une déclaration chaque fois que nécessaire.
Par exemple, vous êtes en garde d’enfant toutes les semaines seulement le lundi et le mardi, il vous faut refaire une déclaration de garder d’enfant chaque semaine.
Ou vous êtes en congés payés la semaine prochaine. Votre déclaration prend fin cette fin de semaine et il vous faudra en refaire une à la fin de vos congés au moment de la reprise et cela même si cela se passe pendant les vacances scolaires.
 
Nouvelle précision : dans tous les cas la garde d’enfant ne sera plus possible passé le 30 avril. Et il semblerait qu’au 1er juin les activités partielles pour garde d’enfant ne soient plus possibles. 

Evolution à partir du 1er mai pour les salariés en garde d'enfant et les personnes vulnérables :

Nouveau dispositif pour les arrêts de travail concernant les personnes vulnérables et les salariés en arrêt pour garde d’enfant.
Le délai de carence habituellement applicable avant le versement des indemnités journalières de sécurité sociale (3 jours) et du complément employeur (7 jours) est supprimé pour ces arrêts, quelle que soit l’ancienneté du salarié.
Garanties de rémunération :
• Jusqu’au 30 avril, ces salariés seront indemnisés par leur employeur, en complément des IJSS, à hauteur de 90% de leur salaire, quelle que soit leur ancienneté. Ces dispositions sont rétroactives et s’appliquent aux jours d’absence intervenus depuis le 12 mars.
• A partir du 1er mai, les salariés en arrêt de travail pour ces motifs seront placés en activité partielle et percevront une indemnité à hauteur de 70% du salaire brut, soit environ 84% du salaire net. Ces montants seront portés à 100 % du salaire pour les salariés rémunérés au niveau du SMIC.

Quelques mises à jour ou précisions :

- Quel que soit le motif de l'absence "maladie" d'un salarié depuis le 12 mars, le maintien de salaire par l'employeur n'est plus soumis à condition d'ancienneté ni de carence.
- La CPAM a réaffirmé qu'un salarié ne peut pas être en télétravail ET en garde d'enfant sur une même période. Des contrôles seront effectués.
- Décompte d'heures et jour férié : si un jour férié est chômé (non travaillé, ce qui est le cas pour vous tous), alors il est à la seule charge de l'employeur et non pris en compte par l'activité partielle. Ainsi, dans les heures chômées à indemniser, vous ne tenez pas compte du lundi 13 avril. Il en sera de même pour les jours fériés de mai. 
- Concernant la journée solidarité : si vous aviez prévu que vos salariés travaillent une journée supplémentaire, il faut prévoir un décalage pendant le temps de confinement. Si vous aviez prévu que cette journée soit offerte par l'employeur à une date précise, il faut le préciser dans le bulletin de paie. Puisque la journée supplémentaire est offerte, peu importe que le salarié soit confiné. En général cette date est sur mai ou juin.
 
Retour sur...
 
Nous avons contacté des associations du département de l'Ain pour savoir comment elles ont adapté leurs activités face au confinement. 
 
La Fabrique 2.0 version confinement
 
Un espace de vie social, un lieu de rencontre, sans lieu, comment fait-on ?
La Fabrique du Revermont s’est retrouvée, comme tous les autres, confrontée à cette gymnastique pour se plier au confinement tout en continuant d’œuvrer, d’exister !

Alors on déploie notre capacité à apprendre et on découvre un nouveau monde : Skype, OVH, framatalk, zoom, un bon vieux téléphone et une bonne dose de patience, on garde le lien et on tisse des nouvelles connexions.

Du côté de la Fabrique, ce sont les formations qui ont migré sur la toile ! Pour le reste des animations, on reste patient, on continue les reports et les organisations pour se faire plaisir au retour des regroupements.
Deux formations ont perduré version connectée :
- la formation communication pour accompagner les porteurs·euses de projets et les entrepreneurs·euses, proposée par Lucile Clair, permanente salariée de la Fabrique ;
- les fresques du climat, atelier ludique faisant appel à l’intelligence collective, qui vous guide pour remettre dans l’ordre les causes et les effets des différentes composantes du dérèglement climatique en se basant sur les travaux scientifiques du GIEC, animé par Maëlenn en service civique à la Fabrique.

Si l’une ou l’autre vous intéresse, n’hésitez pas, contactez-nous ! fabrique.revermont@mrjc.org

Soulignons une nouvelle réjouissante et enthousiasmante : à l’annonce du confinement, nous avons eu une vague de personnes du territoire sollicitant la Fabrique pour s’occuper, ou œuvrer pendant cette période de patience obligatoire. On les remercie bien fort, et on ne vous oublie pas, les portes seront bientôt réouverte, on espère, pour imaginer le Revermont ensemble !
 
Opération Le Confin des Contes avec ALLEZ HOP Production et les Editions du Chêne Bleu
 
Depuis le début de la pandémie du Covid 19, Nicolas TURON, membre de la Compagnie des Ô, compagnie de spectacle basée dans le Grand Est, organise chaque soir la lecture d’un conte créé pour l’occasion en direct sur le net. Un public nombreux se presse alors devant son écran pour assister à ces lectures. Devant le nombre croissant de public et ce succès inattendu, l’équipe a décidé d’aller plus loin…

Soucieux de la détresse des plus démunis, et désireux de se rendre utile et ainsi d’arriver au talon de nos soignant-e-s, Nicolas s’est associée à PETREK et à la la maison d’édition associative Le Chêne Bleu pour compiler ces beaux textes dans un livre illustré pour une sortie à l’automne 2020.

Ainsi, ce n’est pas moins de 20 auteurs et 20 illustrateurs qui ont dès lors travaillé à la réalisation de ce livre. Chacun-e des artistes a abandonné ses droits et offert le fruit de son travail au profit du Secours Populaire. Les bénéfices de la vente de ce beau livre à venir seront donc entièrement reversés au Secours Populaire.

Nous comptons dès lors sur vous et votre générosité pour acheter un maximum de livres et ainsi, dans cette période, aider au mieux le Secours Populaire à organiser l’aide à la population.
 
Informations pratiques pour l'achat de ce livre "Le Confin des Contes"

Prix :
- 13 € TTC pour un retrait sur BOURG EN BRESSE, CORBAS, METZ, NANCY
(Laissez-nous votre N° de tel afin de vous contacter le moment venu pour convenir d’un RDV pour le retirer)
- 20 € TTC pour un envoi par la poste.
Règlement :
- par chèque, libellé à l’ordre de ALLEZ HOP Production. (N’oubliez pas de laisser votre adresse de livraison ainsi que le nombre d’exemplaires que vous souhaitez). Envoi du chèque à l'adresse suivante : 
Association ALLEZ HOP Production
Ed. le chêne Bleu
Maison de la Culture et de la Citoyenneté
4 allée des Brotteaux
CS 70 270
01006 Bourg en Bresse Cedex
- par RIB (demandez le par mail à allezhopproduction@gmail.com)
 
Radio B : des émissions réadaptées !  
 
 Radio B s'est adaptée au confinement sur plusieurs volets :
 
- Les salariées télé-travaillent et continuent à produire des émissions : "A vous les Burgiens", le magazine d'informations tous les lundis à 18h avec des interviews autour de l'actualité "Covid-19" et un "Quoi de neuf, doc ?" spécial Covid-19 avec un médecin local.
 
- Les bénévoles se mobilisent et réalisent leurs "Carnets de bord radiophoniques". Chaque jour, deux carnets pour entendre le confinement raconté par nos différents bénévoles. A la fois humoristique, touchant ou historique, ces carnets de bord racontent le quotidien au temps du coronavirus... 
 
- En partenariat avec le Centre hospitalier de Fleyriat et notamment les résidents de l'Hôtel Dieu, nous avons lancé ce dimanche 3 mai, à 12h, l'émission "Pensées pour..."
Une émission pour mettre en relation les résidents de l'Hôtel Dieu puis de la résidence Pélicand avec l'"extérieur" : proches, famille... Qui eux, peuvent laisser leurs messages sur le répondeur de Radio B, au 04 69 19 55 27
 
L'Imaginerie poursuit et adapte son activité
 
L'Imaginerie association facilitatrice de liens par l'outil vidéo a poursuivi et adapté son activité dans ce contexte si particulier que nous connaissons.
 
Pour exemple des appels aux sympathisants, pour rendre visible le vivant dans ce contexte de confinement, mais aussi par des propositions pour rendre compte des actions en cours, comme la fabrication de masques par l'atelier couture de l'association TREMPLIN (associé à un réseau de plus de d'une centaine couturières) en coordination avec la mairie de Bourg-en-Bresse.
 
C'est aussi adapter des projets prévus, depuis longue date, dans le cadre de la politique de la ville, notamment au quartier du pont des chèvres en proposant un regard sur la vie des habitants et leurs actions dans leur quartier en restructuration et confiné.
 
L'association plus que jamais porte ses valeurs humaniste, solidaire et toujours contente d'être au plus près de tous.
 
 
Vous pouvez lire ou relire les deux précédentes newsletter en suivant ces liens :
 
Logo AGLCA
Agence pour la gestion, la liaison et le conseil
aux associations
Maison de la Culture et de la Citoyenneté
4 allée des Brotteaux - CS70270
01006 BOURG-EN-BRESSE CEDEX
aglca@aglca.asso.fr - 04.74.23.29.43

 
 
 
 
 
 
Retrouvez-nous sur notre site internet www.aglca.asso.fr et nos réseaux sociaux !
 
 
 
Facebook
Twitter
 
 
Cet e-mail a été envoyé à Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur pour recevoir la newsletter de l'AGLCA.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2019 AGLCA