AJPFF
 
 
Fanes de carottes N°4
Spécial Covid 19
 
Le mot du Président

Chers membres,

En cette période de pandémie, tout est chamboulé. Nous n’avons pas été en mesure de tenir notre Assemblée Générale, ni de renouveler les membres du conseil et le bureau. Tous les visiteurs prévus ont, bien sûr, annulé leurs visites, et depuis le 17 mars tout est arrêté ou presque. Voilà donc plus d’un mois que nous sommes confinés. Or déjà, une date de déconfinement est annoncée pour le 11 mai. Elle devrait pouvoir s’appliquer à nos jardins, et nous pouvons d’ores et déjà nous préparer.
Dans cet esprit, l’Association des parcs et jardins de la région Centre Val de Loire, a élaboré une charte pour une réouverture encadrée des jardins, et l’a envoyée aux autorités compétentes. Elle peut et doit servir de modèles aux jardins des autres régions. Vous trouverez cette charte en pièce jointe dans ce numéro spécial de Fanes de Carottes, ainsi qu’un article paru dans la Croix du 23 avril, signé par Xavier Renard.
Nous vous transmettons ci-dessous la lettre du Comité des Parcs et Jardins de France.

Dans l’attente d’une réouverture « sécurisée » de nos jardins, je vous souhaite une bonne lecture.

Marc Forissier
 
 
CPJF - Covid 19 Mail aux associations

Chers amis, présidents et présidentes,

Nous ne sommes pas restés inactifs pendant cette période très singulière de confinement. Nous avons tout d’abord répondu aux interrogations du ministère quant à l’annulation ou au report des Rendez-vous aux jardins : le choix du ministère devrait faire l’objet d’un communiqué de presse incessamment.
Nous nous sommes penchés, avec Michèle Quentin (région Centre-Val-de-Loire) sur la rédaction d’une charte sanitaire pour une ouverture encadrée des parcs et jardins dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. Elle a été transmise au ministère de la Culture pour servir de base aux conditions dans lesquelles les parcs pourront ré-ouvrir au public, à une date qui n’est pas encore connue, mais qui pourrait être dès le courant du mois de mai.
Enfin, nous avons sollicité de la part du gouvernement une aide spécifique aux parcs et jardins. Privés de recettes du fait de leur fermeture au public pendant la durée du confinement, voire au-delà, nos jardins doivent néanmoins continuer à être entretenus. Pour certains d’entre eux cela signifie l’obligation de maintenir au travail une équipe de jardiniers salariés. La situation financière de ces parcs, dont l'essentiel des recettes est concentrée au printemps, risque d'être critique. Nous avons appelé l'attention du ministre de l'Économie et du ministre de la Culture sur ce point, en espérant qu'une aide pourra être mise en place pour compenser l’impossibilité de recourir au chômage partiel dans ce cas de figure. C'est aussi une question d'équité par rapport aux entreprises qui peuvent y avoir recours. Nous avons formulé l’idée d’une compensation directe de la charge salariale incompressible, en plafonnant l'aide au montant des recettes de l'exercice précédant à la même période.
La direction des patrimoines (ministère de la Culture), qui s’est montrée sensible à ces arguments, a besoin d’avoir une idée de l’enveloppe financière qu’elle devrait mobiliser auprès du ministère des Finances pour répondre à ce besoin.
Nous nous tournons vers vous afin de lui apporter un ordre de grandeur. Il nous faudrait connaître, pour chaque parc susceptible de solliciter une aide de l'Etat pour le maintien au travail de ses jardiniers, à quel budget (charge salariale) cela correspond par mois de confinement. À toutes fins utiles, sachant que l’aide ne pourra excéder le montant des recettes pendant la même période en 2019, il serait intéressant de connaître aussi le montant prévisionnel des pertes de recettes mensuelles subies par ces parcs, jusqu’à la réouverture au public. S'agissant de données confidentielles, nous suggérons à chaque parc concerné d'envoyer ces données directement au bureau du CPJF (bureau@cpjf.fr). Ariane centralisera ces données à la seule fin d'estimer le montant global de l'aide que nous devons solliciter auprès de la direction des patrimoines et de la direction générale des entreprises.

Nous vous remercions par avance d’accepter cette démarche exceptionnelle, dont le but est de venir en aide aux parcs qui se trouvent dans une situation critique du fait des conséquences de la pandémie, en transmettant ce message à l'ensemble de vos parcs et jardins privés qui sont d'habitude ouverts au public.
Nous vous tiendrons bien entendu régulièrement informés du résultat de ces démarches.
Bien à vous
Geoffroy de Longuemar
Vice-président du CPJF
p/o Geoffroy de Longuemar
Ariane Roland-Gosselin


www.parcsetjardins.fr
168, rue de Grenelle 75007 Paris
Tél : 01 53 85 40 47 – Fax : 01 53 85 40 49

 
 
 
Retrouvez vos vieilles Fanes de carottes sur
http://www.potagers-de-france.com/coups-de-projecteur/archives
Merci de contacter marielaetitiabataille@gmail.com pour toute contribution.
http://www.potagers-de-france.com/
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur AJPFF.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2020 AJPFF