NEWSLETTER MCS-AURA
7 mai 2020
 
 
 
 
Actualités du 7 mai 2020
 
 
 
Depuis le 28 avril nous connaissons la stratégie du gouvernement retenue pour encadrer un déconfinement progressif dont la première phase s’étalerait du 11 mai prochain jusqu’au 2 juin. D’ici le 11 mai, la baisse du nombre d’admissions à l’hôpital, la diminution des patients en réanimation et la réduction des décès doivent se confirmer.

La suite du déconfinement tiendra compte des nouveaux cas de contaminés par territoire et de notre discipline civique par rapport aux gestes barrières et au respect des consignes de déplacement.
 
La réactivité et la disponiblité des acteurs de santé du dispositif MCS AURA face à cette épidémie, accentuées par une tenacité de chacun à tenir ses engagements, ont vraiment intensifié à long terme les rapports entre tous.
 
Au travers des divers témoignages publiés dans cette newsletter, ce sont des nouveaux modes d'exercice et des nouvelles organisations dans les cabinets médicaux, dans les centres de santé, dans les services hospitaliers que nous avons vu émerger. La prise d'initiative et le sens de l'adapation ont été considérables. Cette crise sanitaire aura-t-elle entraîné un changement de paradigme dans les mois à venir ? La suite s'écrit maintenant...
 
Cette newsletter, qui nous l'espèrons vous aura tenu informés le mieux possible durant ces quelques semaines, redevient mensuelle à partir de cette édition de mai.
 
Merci à vous de l'avoir lu et à très vite !
 
 
Taux de couverture des astreintes MCS en mai
 
Compte tenu de la crise sanitaire, les secteurs MCS des Alpes du Nord dits "saisonniers" ont assuré, de façon exceptionnelle, la prise d'astreintes MCS en mai, répondant à la logique de la poursuite et de la continuité des soins.
 
 
44 secteurs MCS sont actifs dans les Alpes du Nord :
- 18 secteurs saisonniers
- 26 secteurs à l'année.
En voici le détail :
 
  • Isère : 12 secteurs
- 3 secteurs saisonniers
- 9 secteurs à l'année
 
  • Savoie : 19 secteurs
- 12 secteurs saisonniers
- 7 secteurs à l'année
 
  • Haute-Savoie : 11 secteurs
- 3 secteurs saisonniers
- 8 secteurs à l'année
 
  • Ain : 2 secteurs
- 2 secteurs à l'année
Le taux de couverture d'astreintes MCS par les secteurs saisonniers est de 83%.
 
15 secteurs saisonniers participent aux plannings MCS de mai :
- 3 secteurs en Isère
- 2 secteurs en Haute-Savoie
- 10 secteurs en Savoie

Soit un taux total de couverture d'astreintes MCS de 93% assurées par l'ensemble des secteurs MCS de l'Arc Alpin.
 
Rappel sur les recommandations concernant la protection du personnel soignant en cas de prise en charge préhospitalière des ACR de patients suspects ou confirmés COVID-19
 
La prise en charge des ACR dans le contexte de l’épidémie COVID-19 amène à prendre des mesures de protection particulière et à adapter le soin des victimes. Ces mesures concernent tous les professionnels de santé en contact avec le patient.
 
Le groupe de travail de Samu Urgences de France (SUdF) et du Conseil Français de Réanimation Cardio Pulmonaire (CFRC) ont rédigé un guide de recommandations. Vous pouvez le télécharger sur le site MCS-AURA.
 
En complément, la fiche mémo ci-dessous
Check-list contrôle voies aériennes ACR COVID-19
Expérience en unité COVID-3
 
"La station de Val Thorens a fermé mi-mars. A peine arrivés, les touristes ont dû déjà repartir le dimanche 15 !

Nous avons assuré la continuité des soins du fait du nombre de personnes présentes sur la station. Une routine s’est installée : les patients attendaient à l’extérieur du centre médical et j’allais les chercher pour la consultation. Port de masques pour tout le monde, lavage de mains avant et après la consultation. Désinfection du matériel. Le soir ma tenue de travail partait au lavage.

Après un résultat de test COVID négatif, j’ai proposé mon aide à l’hôpital d’Albertville. Le pic annoncé arrivait, il y avait des besoins en unité COVID-3 dont la moyenne d'âge des patients était de 85 ans. Moi qui pensais ne plus jamais remettre les pieds à l’hôpital, j’y suis retourné après 7 ans.

Les journées de travail commençaient par les transmissions avec les infirmières puis le tour des patients.
Appels aux familles, traitement des entrées et des sorties, formation rapide au logiciel médical, apprentissage de l’échographie pulmonaire, intégration des notions de lignes A : pas Covid et de lignes B : pneumopathie/Covid, dernière transmission d'information avec l’équipe de nuit, rythmaient les journées de 12h.
Malgré la situation, tout était bien organisé et chacun faisait de son mieux.

Une des difficultés rencontrée a été la prise en charge globale du patient et pas seulement de la surveillance liée au COVID : pathologie cardiaque associée, confusion, bilan biologique perturbé, patients adressés depuis le service des urgences en attente du résultat de leur prélèvement etc…
Inflammation de l’oreille, fatigue avec des douleurs thoraciques, infection du poumon... ont été des symptômes constatés dans le service.

Prendre en charge des personnes en soins palliatifs, être un soutien psychologique et moral pour les personnes âgées délocalisées de leur EPHAD car suspectées d'être malades, apporter du confort, rassurer les familles, voir partir un(e) conjointe (e) et être là un temps pour celui qui reste sont autant de choses vécues en unité COVID-3 par le personnel soignant.

La situation à l’hôpital s'est stabilisée mais avec l’impression que ce virus nous réservera des surprises. L’unité COVID-3 est aujourd'hui fermée. Beaucoup de questions restent sans réponses. Doit-on s’attendre à d’autres vagues ?

L'hôpital a su être très réactif. Il s'est organisé rapidement et a mis en place des unités COVID efficacement. Tout cela avec l’aide précieuse du réseau MCS et des Médecins de Montagne qui se sont rendus disponibles dans la gestion de cette crise sanitaire. Ce lien est donc indispensable, d’autant plus en cette période."
 
Dr Alexis Raboteau, médecin de montagne et Médecin Correspondant du Samu à Val Thorens (73).
 
Formation MCS en Ardèche : vers un report début juillet
 
La commission de formation MCS envisage le report de la session de formation MCS à Vogüé initialement programmée les 13-14 mai aux 2-3 juillet.

Des points réguliers sont faits par cette commission et davantage d'informations vous seront communiquées début juin sur le maintien et les conditions de cette session de formation.
 
Merci de votre compréhension.
Le site MCS-AURA continue d'évoluer !
 
Prochainement, 3 améliorations :
 
1) Les centres de régulation et les Samu bénéficieront d'un accès en lecture seule des plannings d'astreintes MCS et des fiches d'intervention de leur département sur le mois en cours.
 
2) Pour une rapidité dans les traitements de liquidation de forfaits MCS, les demandes de règlement seront automatisées via MCS-AURA et envoyées disctinctement tous les mois sur les boites mails des médecins :
  • les demandes de règlement des astreintes MCS.
  • les demandes de règlement des interventions MCS.
Les associations territoriales MCS continuent d'assurer la transmission des dossiers aux CPAM.
 
3) Amélioration de la fiche de traçabilité des stupéfiants depuis le module réapprovisionnement.
Maintien pour l'heure du Congrès de Médecins de Montagne

25 au 28 Septembre 2020
à Vogüé en Ardèche - Domaine Lou Capitelle

Plus d'informations : info@mdem.org - beatrice.mithieux@mdem.org

 
Congrès 2020
MdeM
Médecins de Montagne Rhône-Alpes
256 rue de la République
73 000 Chambéry
T. 04 79 96 43 50
 
Nos partenaires
 
 
 
 
 
 
© 2020 Médecins de Montagne Rhône-Alpes - Numéro 6 -7 mai 2020