Voir la version en ligne
 
 
L'URGC travaille, depuis sa création, étroitement entourée d'un réseau d'acteurs et de partenaires du territoire ; notre structure est d'ailleurs, à l'origine, une union d'associations du Berry, qui ont décidé de se regrouper pour mieux lutter pour la sauvegarde et la valorisation des Trésors vivants.
Depuis le printemps, nous avons franchi une nouvelle étape dans notre intégration aux réseaux du territoire : nous avons en effet rejoint InPACT Centre ! L'URGC se retrouve pleinement dans les objectifs de construire et de favoriser les initiatives pour une agriculture citoyenne et territoriale : les races et variétés locales s'inscrivent dans cette démarche de développement rural et agricole durable, que nous rejoignons aujourd'hui officiellement ! Nous pourrons donc renforcer nos partenariats et oeuvrer aux côtés de l'ensemble des membres d'InPACT : les ARDEAR, les CIVAM, InPACT 37, Terre de Liens, Accueil Paysan, Solidarité Paysan et le MRJC.
 
 
Si vous souhaitez soutenir l'URGC dans ses actions, vous avez la possibilité d'adhérer à l'association en ligne. Pour vous engager à nos côtés dans la défense des Trésors vivants de la Région et devenir bénévole actif, n'hésitez pas à nous contacter directement !
 
 
A la recherche du Haricot rouge de Chartres
 
Souvenez-vous, dans notre dernière lettre de nouvelles, les élèves du club scientifique du collège Ste Marie, à Chartres (28), s'attelaient à un grand projet sur la relance du  haricot rouge de Chartres. L'étude des semences qui leur ont été confiées est en cours : les plants de haricots vont être décrits par une nouvelle équipe à la rentrée.
En parallèle, les collégiens lancent un appel à témoins, en partenariat avec le COMPA, Conservatoire de l'agriculture à Chartres : un appel à témoin pour collecter des informations et des témoignages sur la variété, et peut-être retrouver d'autres souches  encore cultivées dans les jardins de la région ? N'hésitez pas à diffuser cet avis de recherche autour de vous, ou à les contacter si vous avez des informations !
Contact : Agathe Lang
 
 
 
 
Rencontre au Conservatoire de Ste Marthe en Sologne
 
Le partenariat entre la ferme de Ste Marthe en Sologne et l'URGC ne date pas d'hier. Mais avec la rencontre qui a eu lieu au mois de mai de cette année, c'est une nouvelle étape qui se dessine. Dans une ambiance conviviale, les idées ont fusé et de nombreuses synergies se dessinent, avec des valeurs partagées et un objectif commun, sauvegarder et valoriser les variétés anciennes ! Les variétés de légumes locaux qui sont cultivées à Ste Marthe sont déjà nombreuses, et de petits nouveaux amenés par l'URGC vont bientôt faire leur apparition... Sans oublier les découvertes que nous réserve la chambre froide du conservatoire : avez-vous entendu parler de la sucrette de Valençay ?! Il reste aux graines à germer pour pouvoir découvrir à quoi elle ressemble à l'automne!
Contact légumes : Fanny Moyse ou Agathe Lang
 
 
 
Le patrimoine légumier de la Région Centre sur France 3 !
 
Fanny s'est rendue sur le plateau de l'émission Ensemble c'est mieux, sur France 3, pour parler du patrimoine légumier de la Région : une belle découverte pour les téléspectateurs qui ne soupçonnaient pas tous l'existence de ces trésors vivants sur leur territoire ! Peut-être cela suscitera-t-il des vocations pour venir nous rejoindre dans notre engagement pour le patrimoine vivant du Centre-Val de Loire !
Pour visionner son intervention, cliquez ici !
Contact légumes : Fanny Moyse ou Agathe Lang
 
 
 
Berry cocottes, des poules noires du Berry dans les écoles !
 
A partir de l'automne 2019, six établissements publics pilotes de l'Indre et du Cher (écoles, collèges, lycées, EHPAD) accueilleront chacun trois nouvelles pensionnaires : des poules Noires du Berry y prendront leurs quartiers pour se délecter de leurs déchets ! Non contentes de participer à la réduction des ordures ménagères, la présence de ces volailles représente un vrai engagement pro-actif pour préserver et valoriser la biodiversité domestique adaptée à un territoire, consommer local et réduire notre empreinte carbone. Ces Berry cocottes sont également un support pédagogique de choix, et un accompagnement dans les actions d'animation et d'éducation sera bien sûr proposé aux établissements.
Une fois cette première phase pilote achevée, dès 2020, des restaurateurs, artisans, entreprises et autres établissements, ainsi que des initiatives grand public, pourront eux aussi accueillir ces micro-fermes en rejoignant ce programme.
 
Contact volailles : Fanny Moyse (projet piloté et coordonné par l’URGC et l’agence locale de valorisation territoriale Big Berry, et porté par le Club Français de la Poule Noire du Berry).
Crédit photo : Anthony Tixier
 
 
 
Les cépages rares, vedettes de Ste Lizaigne
 
Un salon pour les cépages rares dans la Région Centre Val de Loire, c'était un beau défi que s'étaient lancés l'association des jardiniers de Ste Lizaigne et l'association des cépages rares Berry sologne (AVCRBS)... et ce fut une superbe réussite ! La salle était comble pour les passionantes conférences qui ont lancé la journée ; les dégustations animés par les producteurs de genouillet, de romorantin et de pineau d'Aunis ont même accueilli bien plus de monde que prévu, mais toujours dans une ambiance chaleureuse et conviviale ! La journée s'est poursuivi sur le même ton, avec des stands de viticulteurs et d'associations dans la charmante élise romane du village, pour finir en beauté avec un repas concocté par la Cognette. Une belle façon pour Ste Lizaigne de renouer avec son passé viticole, qui sera renouvellée l'an prochain, c'est certain !
Contact cépages : Agathe Lang
Crédit photo : Christian Leclerc
 
 
 
Les jeunes réveillent les légumes anciens : rencontres culinaires à Noirlac
 
Le 28 mai dernier, les vieux murs de l'abbaye de Noirlac ont résonné de l'écho des voix d'une soixantaine de jeunes venus de six établissements de la Région. Chaque classe avait préparé 150 bouchées salées et 150 bouchées sucrées à partir de variétés locales de légumes, qui ont donné lieu à un buffet grandiose !
Cerise sur le muffin à la sucrine, ces recettes ont été déclinées en cartes postales, qui contribueront à faire mieux connaitre ces variétés au grand public... : les élèves de SEGPA au secours des légumes anciens !
Retrouvez toutes les recettes préparées par les élèves au cours de l'été sur notre page Facebook, chaque vendredi : à vos fourneaux !
Contact : Agathe Lang
 
 
 
Crème dessert Chè đậu ván aux flageolets de Touraine et framboises fraiches : quand le Viêt-nam rencontre le Val de Loire !
 
Cette recette étonnante donne une crème dessert délicieuse, que vous pouvez servir bien fraiche avec tous types de fruits frais. Elle est inspirée d'une publication de Sylvain sur son blog de cuisine Un peu gay dans les coings ; de son côté, il la réalise avec des mogettes de Vendée et la sert avec une crème au lait de coco !
 
Ingrédients :
pour 4 personnes
- 150 g de flageolets de Touraine
- 80 g de sucre
- 1/2 gousse de vanille
- 1,5 cuillère à café de fécule de maïs
- une barquette de framboises
 
Faites tremper les flageolets deux heures dans de l'eau chaude. Au bout de ce temps, vous pouvez vous atteler à la tâcher la plus fastidieuse de la recette : retirer la peau des haricots. C'est un peu long mais avec de la pratique et un bon podcast, ça passe tout seul, et ça change vraiment la texture ! Incisez la peau du haricot avec le bout de l'ongle, et extrayez-le ensuite de son enveloppe en appuyant dessus.
 Faites cuire les haricots dans 500 ml d'eau, jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits, mais pas en purée. Il faut compter environ une heure de cuisson. Egouttez et laissez refroidir légèrement.
Pendant ce temps, préparez le sirop : faites chauffer 300 ml d'eau avec le sucre et la vanille. Délayez la fécule dans deux cuillères à soupe d'eau. Quand le sucre est bien dissous, ajoutez la fécule au sirop. Laissez épaissir à feu doux quelques minutes, puis ajoutez les haricots. Faites cuire à nouveau 2 à 3 minutes, puis éteignez le feu. Mixez grossièrement la crème avec un mixer plongeant.
Servez très frais avec des framboises fraiches.
Cette crème peut aussi se manger tiède ou chaude, s'accompagner d'autres fruits frais  ou d'une crème coco comme Sylvain, et se parfumer à d'autres parfums que la vanille (rhum, feuille de pandan...). Bref, vous pouvez expérimenter !
 
 
 
Vous recevez cette lettre de nouvelles quatre fois par an parce que vous vous êtes inscrits sur notre site. Si quelque chose a changé et que vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre ou que nous vous l'envoyons par erreur, vous pouvez vous désinscrire en bas de ce mail ou bien en nous envoyant un petit message !
 
 
URGC
Place du Général de Gaulle
36400 LA CHATRE
contact@urgcentre.fr
www.urgcentre.fr
Facebook
 
Ces projets sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe investit dans les zones rurales.
 
Ce message est adressé à {EMAIL}
Vous recevez ce message car vous vous êtes inscrit à la liste de diffusion de l'URGC.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2017 URGC