Députée 9ème circonscription
 
La lettre de votre députée 
 - Mercredi 3 juin 2020 -
 
Le déconfinement se poursuit partout en France et semble se dérouler dans les meilleures conditions, malgré les circonstances.
 
Jusqu’à l’heure actuelle, il n’y a pas de signes de reprise épidémique. Les enfants reprennent progressivement le chemin de l’école, l’Education nationale et les professionnels de l’accueil de l’enfance mettent tout en œuvre pour assurer leur sécurité et leur bien-être. 
 
Les salariés retournent eux aussi, progressivement, au travail avec des entreprises au rendez-vous pour assurer leur sécurité et la distanciation sociale. La vie démocratique va reprendre son cours avec l’organisation du second tour des élections municipales.
 
Nous pouvons nous féliciter de ce que l’ensemble des acteurs contribuent, chacun à leur niveau, à un retour à la normale.
 
Notre département reste en « zone rouge », mais nous sommes sur la bonne voie. Nous devons redoubler de vigilance et poursuivre nos efforts. Des inquiétudes subsistent, et cela est tout à fait légitime. Il faut encore répondre à la nécessité de concilier la prise en charge de nos enfants avec la reprise du travail. Nous devons continuer à assurer la sécurité des usagers dans les transports. A cet effet, le retour des capacités de transports à 100% du trafic, comme annoncé par la SNCF et la RATP, devrait renforcer ce point.
 
Mais notre plus grand défi collectif reste la relance de notre économie. Les Français sont inquiets pour leur avenir et leur emploi. L’Etat a été au rendez-vous en prenant en charge les salaires à hauteur de 84% pendant toute la période de mise à l’arrêt de l’économie, et au-delà, de manière dégressive. Des dispositifs d’accompagnement ont été mis en place pour les entreprises et perdureront tant qu’ils seront nécessaires pour la survie de nos entreprises.
 
Je saisis l’occasion de cette lettre information pour vous restituer les principales mesures de cette second étape du déconfinement et de notre action pour la relance de l’économie.
 
Déconfinement et vie quotidienne 
 
 
Confinement et cyberharcèlement: retrouvez mon intervention
 
La période de confinement que vient de vivre notre Pays a mis en lumière une réalité dont nous avions conscience depuis longtemps : le harcèlement scolaire ne s’arrête plus aux grilles de l’école, il poursuit les enfants chez eux. 

C'est pourquoi, lors de la lecture définitive de la proposition de loi "Lutte contre les contenus haineux sur internet", j'ai tenu à rappeler que nous devons travailler avec les acteurs de la société civile pour faire barrage au harcèlement scolaire :

➡️Si les associations de protection de l’enfance sont constituées depuis au moins 5 ans, elles pourront être saisies par un mineur et exiger le retrait du contenu haineux par le réseau social.

➡️Les plateformes et réseaux sociaux ont désormais une obligation de retrait du contenu haineux sous 24h.
 
 👉Retrouvez mon intervention ici
 
Organisation du second tour des élections municipales 
 
Après avoir obtenu l'avis du Conseil Scientifique, le Premier ministre a présenté la décision du Gouvernement d'organiser le second tour le 28 juin 2020.
 
J’avais exprimé quelques réticences à cette idée, notamment concernant le traumatisme du premier tour et la quasi impossibilité de faire campagne sur le terrain. Mais pour que la vie sociale et économique puissent reprendre leurs droits face au virus, la vie démocratique doit, elle aussi, reprendre les siens.
 
Cette décision, comme toutes celles prises dans le cadre du déconfinement, est réversible. Un nouvel avis du conseil scientifique sera ainsi rendu d’ici une quinzaine de jours.
 
Pour garantir la sécurité et la sincérité du scrutin, le Ministre de l’intérieur va engager la concertation avec les maires pour organiser les opérations électorales.
 
👉Retrouvez plus d'informations ici
 
 
Déplacements et réouvertures : l'interdiction devient l'exception 
 
✅Les déplacements : 
 
Fin de l’interdiction de déplacement de plus de 100 km dès le 2 juin.
 
Les frontières intérieures de l'Europe sont fermées jusqu’au 15 juin, les frontières extérieures jusqu’à nouvel ordre. 
 
Les déplacements entre la métropole et les Outre-Mer nécessitent un motif impérieux.

Bars et restaurants :
 
Ils réouvrent le 2 juin mais dans les départements en zone orange, comme le nôtre, des restrictions s'appliquent :
 
Seules les terrasses des cafés, bars et restaurants pourront rouvrir avec 10 personnes maximum, des distances minimales d'un mètre entre chaque table et le port du masque obligatoire lors des déplacements.
 
✅Dans le domaine de la culture, du sport et des vacances, les réouvertures autorisées concernent :
 
En zone verte : les musées et monuments, les plages, lacs et plans d’eau.
En zone orange : les terrasses, parcs et jardins. Les piscines, gymnases et salles de sport, parcs de loisirs, salles de spectacles et théâtres seront ouverts en zone orange à partir du 22 juin.

⛔️Les interdictions concernent, au moins jusqu’au 21 juin, les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public, les sports collectifs et de combat, les discothèques et les salles de jeux, les stades et hippodromes.
 
👉Retrouvez plus d'informations ici
La réouverture des établissements scolaires : un impératif éducatif
 
Je m'associe aux propos du Ministre de l'éducation nationale : "La réouverture des écoles est une urgence sociale et un impératif éducatif". La priorité reste la même : garantir la sécurité du personnel et des élèves avec pragmatisme et esprit collectif avec l'association étroite des élus et du personnel.

Écoles primaires : 
 
Le 2 juin, toutes les écoles seront ouvertes et chaque enfant pourra s'y rendre au moins une partie de la semaine par groupe de 15 élèves maximum.

Collèges : 
 
Pour la phase 2 l'ensemble des collèges vont ouvrir dans les deux zones.

Pour les zones vertes, cela comprendra toutes les classes. 
Pour les zones oranges, la priorité est donnée aux 6e et 5e. Un examen au cas par cas sera fait pour les autres classes.

Lycées : 
 
En zone verte : tous les lycées généraux, technologiques et professionnels vont rouvrir.

En zone orange : la priorité est la réouverture des lycées professionnels pour lutter contre le décrochagePour les lycées généraux et technologiques, des entretiens individuels seront organisés pour faire le point, notamment sur l'orientation.

L'oral de français du bac sera validé en contrôle continu
 
👉Retrouvez plus d'informations ici
 
 
Quatre indicateurs pour suivre l'épidémie
 
1️⃣Incidence C'est le nombre de personnes infectées sur une semaine sur 100 000 habitants.
 
Au-delà de 10 personnes infectées sur 100 000, c’est un seuil de vigilance. Au-dessus de 50, c’est le seuil d’alerte.
 
2️⃣Taux de positivité de tests (PCR)

Grâce à l'augmentation importante des capacités de tests, le taux moyen de positivité des tests PCR n’est plus que de 1,9 %. Il était 10 fois supérieur pendant la phase épidémique.

3️⃣R effectif (facteur de reproduction du virus)
 
S’il est inférieur à 1, l’épidémie régresse, ce qui est le cas actuellement dans la majeure partie du territoire.

4️⃣Taux d’occupation des réanimations 
 
Les tensions sanitaires restent importantes en Ile-de-France et à Mayotte. 
 
L'application Stop Covid-19 disponible le 2 juin
 
La phase 2 du déconfinement va entraîner une multiplication des interactions sociales dans les lieux publics. Aussi, l'application Stop Covid sera téléchargeable à partir du 2 juin. C'est un outil supplémentaire à la disposition des Français pour lutter plus efficacement contre l'épidémie.

Une application jugée utile
 
Le conseil scientifique, l'académie de médecine, l'ordre des médecins, le comité pilote d'éthique du numérique ont jugé utile son utilisation. 

✅ L'Assemblée nationale et le Sénat ont donné leur "feu vert vigilant" au lancement de l'application.

L'application respecte pleinement la protection des données personnelles et la vie privée. Nous avons pris toutes les garanties nécessaires pour que l'application soit conforme aux libertés. Son utilisation sera anonyme et temporaire. Ce sont ces garanties qui ont conduit la CNIL à valider cette application.
 
 
 
L'initiative franco-allemande de relance économique
 
Le Président de la République et la Chancelière allemande ont présenté le 18 mai une initiative commune pour une réponse européenne à la crise.
 
De nombreuses actions européennes concrètes en termes de solidarité  ont été menées au sein de l’UE depuis le début de la crise sanitaire. Désormais, les États membres doivent tirer les enseignements de cette pandémie.
 
Dans cette perspective, la réponse européenne que la France et l’Allemagne proposent s’appuie sur deux principes :
 
🇪🇺La solidarité entre ses membres
🇪🇺La souveraineté européenne à l’extérieur de l'UE
 
👉Pour en savoir plus cliquez ici
 
Mesures de soutien à l'hôtellerie, à la restauration et au tourisme
 
Le secteur du tourisme, qui représente 2 millions d’emplois, fait face à la pire épreuve de son histoire moderne. Pour lui permettre de surmonter la crise, le Gouvernement met en place un plan de soutien massif de 18 milliards d’euros :
 
▶️ Chômage partiel pris en charge à 100% jusqu'à fin septembre afin que tout les salariés conservent leur emploi.
▶️ Prêt garantie saison prenant en compte les 3 meilleurs mois de l’année précédente comme référence.
▶️Plafond des tickets restaurants augmenté de 19 à 38€ et autorisé tout les jours.
▶️Plateforme Emploi pour recruter saisonniers et apprentis.
 
👉Pour en savoir plus cliquez ici 
 
Vos démarches administratives 
 
 
Vos impôts 2020 : une démarche simplifiée
 
En raison de la crise, la date limite pour faire sa déclaration d'impôts 2020 a été repoussée au 11 juin et se fait en ligne.
 
Avec le prélèvement à la source, le paiement de votre impôt sur le revenu s'adapte à l'évolution de vos revenus et de votre situation au cours de l'année.
 
Cependant, il est toujours nécessaire de déclarer ses revenus pour bénéficier, le cas échéant, d'un remboursement et mettre à jour votre taux de prélèvement.
 
Cette année, la déclaration de revenus est simplifiée grâce à un nouveau dispositif : la déclaration automatique, pré-remplie et modifiable. 
 
Solidarité numérique : toutes les démarches chez soi
 
Avec le confinement auquel nous avons été confrontés, le numérique a démontré la place centrale qu'il occupe désormais dans nos démarches quotidiennes. Cependant, cette crise nous a aussi montré les inégalités qui existent dans l'utilisation des ressources en ligne.  
 
C’est pour cette raison que les acteurs de la médiation numérique, avec le soutien du Secrétariat d’Etat au numérique, proposent aux Français un centre d’aide pour les démarches en ligne pendant la crise du Covid-19.
 
Démarches classiques, travail, santé, école, courses ... la plateforme solidarité numérique vous accompagne.
 
 
 
Quel soutien pour les jeunes ?
 
Une aide de 200 euros va être délivrée aux jeunes durement touchés par la crise du covid-19. Les bénéficiaires en sont : 
 
✅Les étudiants qui ont perdu leur stage ou leur emploi à cause de la crise sanitaire. 
▶️La demande se fait sur la page dédiée du CROUS.
 
✅ Les étudiants d'Outre-Mer contraints de rester en métropole.
▶️Une page sur le site du CROUS est dédiée à cette demande pour les étudiants ultra-marins.
 
✅ Les jeunes de moins de 25 ans non-étudiants et bénéficiaires des APL.
▶️ La réception de l'aide se fera automatiquement.  
 
Quel soutien pour les transports durables ?
 
Plusieurs dispositifs d'accompagnement aux transports durables sont actuellement déployés pour favoriser les transports verts :
 
✅ Le coup de pouce vélo :
▶️ Prise en charge du coût de réparation jusqu'à 50€ par vélo. 
▶️Prise en charge à 60% du coût d'installation d'une place de stationnement pour vélo. 
▶️Séance gratuite d'aide à l'usage du vélo.
 
✅ Le forfait mobilité durable :  
▶️Un montant de 400€ maximum par an et par salarié pour financer des alternatives à la voiture individuelle.
▶️A la charge de l’employeur mais exonéré de charges sociales.
 
 
Mon travail sur le terrain 
 
 
Déplacement de la Ministre des Outre-Mer
 
J'accompagnais samedi dernier la Ministre des Outre-Mer, Annick Girardin, lors de son déplacement à Roissy-en-France, en compagnie du Maire ainsi que du Préfet du Val d’Oise.
Avant de pouvoir rentrer en Outre-Mer, 220 étudiants sont actuellement en quatorzaine dans un hôtel de la ville, entièrement pris en charge par le Ministère.

L'objectif est d'éviter une potentielle contamination de leur famille une fois rentrés chez eux. La Ministre est venue les saluer avant la fermeture à tout autre public de cet établissement.
 
👏Un immense merci aux équipes de la Croix-Rouge et de la Fédération française de sauvetage et de secourisme qui assurent la gestion du site. 
 
 
Déplacement de Julien Denormandie à Goussainville 
 
J'accueillais, jeudi dernier, le Ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, au Collège Robespierre de Goussainville en présence du Préfet délégué à l’égalité des chances, du Maire, du Directeur académique adjoint ainsi que de nombreux acteurs associatifs.
 
➡️ Grâce au soutien financier de l’Etat et aux efforts de l’ensemble des acteurs du territoire, 150 tablettes ont pu être remises aux collégiens Goussainvillois pour réduire les inégalités d'accès au numérique et maintenir la continuité pédagogique. 
 
Nous avons pu échanger lors de tables rondes avec les acteurs de l'éducation et les associations mobilisées durant la crise sanitaire sur les questions de la prévention du décrochage scolaire
 
 
 
Visite de la Maison de la solidarité de Gonesse
 
J’étais accueillie lundi dernier à la Maison de la solidarité par son coordinateur et son trésorier.
La Maison de la solidarité est une structure qui accueille et vient en aide aux personnes en situation précaire, ainsi qu'aux sans domicile fixe. Ces derniers peuvent y trouver repas, douches, suivi social et consultations médicales.

Quelques chiffres sur leur action :
✅ 1087 personnes y sont domiciliées
✅ Plus de 20 000 repas/an y sont servis
✅ 23 personnes y sont actuellement hébergées

👏 Un grand merci aux bénévoles pour leur accueil et pour leur dévouement, d'autant plus nécessaire en cette période de crise sanitaire.
 
 
Visite de l'entreprise Novair
 
J'étais accueillie jeudi dernier avec une délégation de parlementaires chez l'entreprise Novair, implantée à Roissy-en-France.
 
Novair opère dans le domaine de la santé en produisant des générateurs d'oxygène dont la production est essentielle dans cette période de crise sanitaire. Solution 100% française, installable en clé en main dans les structures hospitalières, elle représente une alternative écologique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre produites lors du transport d'oxygène.
 
Plus que jamais, soutenons nos PME qui développent des initiatives innovantes et écologiques.
 
👏Merci à Novair pour son accueil 
 
 
 
Commémorations du 8 et du 10 mai 
 
Parce que le devoir de mémoire est essentiel j'ai tenu, dans le strict respect des gestes barrières et de la distanciation sociale, à me rendre aux commémorations organisées le 8 et le 10 mai derniers. 
 
👉A Goussainville, Gonesse et Le Thillay pour la commémoration du 8 mai 1945
 
👉Dépôt d’une gerbe à Goussainville lors de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage, et de leurs abolitions.
 
Tant que nous resterons unis, nous viendrons toujours à bout des défis qui nous attendent. Ne cédons pas à la tentation du repli sur soi. C’est celui-là même qui mena aux pires horreurs.
 
Suite des cafés citoyens
 
En cette période de déconfinement j'ai continué à m'entretenir toutes les semaines avec les acteurs économiques (CCI, entreprises), sanitaires (Agence Régionale de Santé, personnels soigants) et institutionnels (Direction Académique, Préfet) du territoire. 
 
En parralèle j'ai organisé, vendredi dernier, un 3ème café citoyen virtuel avec les citoyens, acteurs associatifs et parents d'élèves sur le thème du déconfinement et des transports.
 
Dans cette période compliquée, maintenir le lien avec les acteurs du territoire est essentiel.
 
👉Pour participer au prochain café citoyen virtuel n'hésitez pas à vous inscrire en m'envoyant un mail. 
 
 
Facebook
Twitter
Instagram
 
Nous contacter
 
Adresse Assemblée Nationale :
 
Assemblée Nationale, 126 rue de l'université, 75 355 Paris 07 SP
Adresse permanence :
 
21 rue de Paris, 95 500 Le Thillay
 
 
Retrouvez mes actualités sur le site : http://zivkapark.fr/
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Cliquez ci-dessous pour vous désabonner
 
 
SendinBlue