Voir la version en ligne
 
 
L’URGC est financé par la Région Centre-Val de Loire et le Fonds Européen Agricole de Développement Rural (FEADER). L’utilisation de cette manne budgétaire à des fins collectives, avec pour objectif la préservation et la valorisation des « Trésors Vivants » de la biodiversité domestique, se doit bien naturellement d’être contrôlée par des experts indépendants.
Le COE (Comité d’Orientation et d’Evaluation) est formé d’un groupe d’experts bénévoles issus de grandes institutions (INRA, GEVES, IEHCA -Université de Tours- Institut de l’Elevage…) ou d’entreprises nationalement reconnues (IEA -Institut Européen des Antioxydants de Metz- etc… ) qui « épluchent » toutes les actions de l’année écoulée et rend un avis sur le programme d’actions de l’année suivante. La répartition du temps de travail de nos deux chargées de missions fait l’objet de propositions et d’accords pour ne léser aucune initiative de terrain, aucune association adhérente, et pour répartir au mieux nos efforts pour faire briller nos trésors vivants !
Le sérieux et la rigueur de cette démarche n’ont d’égal que l’investissement, la clairvoyance et la clarté des propos, la confiance et la générosité des personnes invitées à donner leur avis. Le Comité et tout particulièrement sa Présidente, a droit à toute notre reconnaissance et, disons-le, à une certaine … admiration !
Avec un programme d'actions pour 2019 maintenant finalisé, l'URGC est parée pour cette nouvelle année, qui sera placée sous le signe de la communication et de l'éducation ! En vous souhaitant à tous une très belle année, qui réserve une place de choix à nos Trésors Vivants,
.
Le Président
Mic Baudimant
 
 
 Pour renouveler votre soutien à nos actions, vous pouvez adhérer en ligne via le formulaire ci-dessous.
 
Adhérer en ligne
 
 
24 février : Journée des végétaux champêtres, Neuvy (36)
 
La Société Pomologique du Berry organise cette année encore sa journée des Végétaux Champêtres le dimanche 24 février, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Rendez-vous à la salle des fêtes de Neuvy-St-Sépulchre, pour des démonstrations de greffage et de taille, une exposition de fruits locaux, et des nombreux stands de plants, arbustes, graines, jus de pomme... il y en aura pour tous les goûts !
 
 
24 février : AG de Slow Food Val de Loire à Tours (37)
 
Les adhérents, mais aussi les gastronomes tourangeaux curieux, sont conviés à assister à l'assemblée générale de Slow Food Tours Val de Loire le 24 février prochain. Au programme, convivialité et défense d'une alimentation juste, autour de diverses animations et d'une exposition photo de portraits de gastronomes et producteurs par Histoire(s) de charrues et d'assiettes. Rendez-vous à partir de 16h à l'Etoile bleue, au 15 rue du Champ de Mars.
 
 
9 mars : AG de l'URGC à l'abbaye de Noirlac (18)
 
Une date à ne pas manquer : l'assemblée générale de l'URGC aura lieu cette année dans le sud du Cher, dans le cadre prestigieux de l'abbaye de Noirlac ! Après une matinée studieuse mais conviviale, qui sera dédiée au traditionnel bilan d'activités et aux élections de rigueur, un déjeuner sera proposé aux participants. L'après-midi, Antoine Quenardel, paysagiste qui travaille avec Gilles Clément sur un ambitieux projet pour les jardins de l'abbaye, nous fera découvrir ces jardins et leur transformation à venir... où nos trésors vivants auront une place de choix !
 
 
17 avril : soirée de conférence-dégustation de cépages rares à la Villa Rabelais, à Tours (37)
 
Suite au succès des deux premières éditions proposées par Cécile Macé et François Bonhomme, une nouvelle soirée ​sera organisée à la Villa Rabelais le 17 avril prochain. Que vous soyez venus aux précédents ou pas, vous serez les bienvenus pour découvrir​ et déguster deux nouveaux cépages ​rares ​ligériens​, ​et comprendre les enjeux liés.
Entrée payante - date et tarif à confirmer (infos sur la page Facebook de l'URGC)
 
 
27 avril :  Renaissance, salon-rencontre des Cépages Rares, à Sainte-Lizaigne (36)
 
 
Au programme de ce premier salon-rencontre organisé à Ste Lizaigne, une commune engagée depuis des années dans la relance des cépages rares : tables rondes et dégustation « 3 vignobles, 3 cépages » sous forme de « speed tasting ». Tout l'après-midi dans l'église romaine se tiendra un salon des vins rares tout l’après-midi, et le soir, un diner accords mets vins par Jean-Jacques DAUMY de « La Cognette ». Un rendez-vous incontournable pour les amateurs de vins rares de la région!
 
 
 
 
Des lycéens au verger : nos variétés anciennes de pommes dans une application participative
 
Un beau mardi d'octobre dernier, le verger conservatoire de la société pomologique du Berry a reçu des visiteurs en nombre : une classe d'élèves de seconde du lycée Jean Moulin à St Amand Montrond est venue participer à un projet innovant sur les variétés anciennes! Ces élèves sont venus prendre en photo sous toutes les coutures une soixantaine de variétés de pommes, pour développer une nouvelle fonctionnalité de l'application de reconnaissance de plantes, Pl@ntnet : la reconnaissance des variétés... y compris anciennes ! Un protocole qui, on l'espère, sera reproduit par d'autres lycées, pour alimenter la base de données. Une belle initiation à la sauvegarde des variétés anciennes et aux sciences participatives !
 
 
 
Des plants de châtaigniers locaux pour tous !
 
Au sein de l'URGC, les châtaigniers agitent quelques esprits, frustrés de voir nos variétés locales introuvables pour ceux qui souhaitent planter des arbres dans la région ! Un projet de création d'une micro-filière, qui a pour ambition de rendre disponibles à la vente chez les pépiniéristes de la région des scions de Patouillette, de Lusignan ou encore de Menousière, est en train de voir le jour. Objectif ? une commercialisation des premiers scions à l'automne 2020 !
 
 
 
Des macarons et des pâtes au haricot barangeonnier
 
En partenariat avec l’URGC, l’Institut européen des antioxydants (IEA) et le pays sancerre-Sologne, le groupement d’économie solidaire ISA Groupe poursuit son projet de sauvegarde et de relance du haricot barangeonnier, ce joli haricot moucheté originaire des environs de Vignoux sur Barangeon. Après un lourd travail de sélection des semences, ISA Groupe peut à présent valoriser cette variété locale, pour laquelle les analyses mettent en évidence des teneurs en protéines et an antioxydants particulièrement élevées. Sous sa toute nouvelle marque « Mon Berry », le groupement économique solidaire commercialise depuis octobre dernier des pâtes et des macarons au haricot barangeonnier. Et d'ici 2022, ces produits seront produits à Aubigny sur Nère, dans une unité de production flambant neuve, aujourd'hui en phase de conception. Un beau projet de valorisation du territoire, qui crée de l'emploi en sauvant un Trésor Vivant de la région !
 
 
 
Des poules et des ânes du Berry à l'INRA !
 
Ce mois-ci 48 poules et 10 coqs ont élu domicile pour quelques mois à l’INRA de Nouzilly près de Tours. La race va ainsi à nouveau participer à la mise au point de nouvelles méthodes de sécurisation de races avicoles. La finalité est de réinjecter de la diversité génétique aux animaux sur pied en cas de besoin. Des cellules prélevées chez les embryons de poules du Berry avaient déjà été versées en Cryobanque entre 2013 et 2016, lors du programme de recherche Valbiodi mené en collaboration avec l’URGC, constituant une première en France pour une race aviaire locale. Cette nouvelle collaboration va servir à affiner l’étape de culture In vitro, une technique indispensable au processus de conservation des cellules d’embryons.
Les poules Noires du berry rejoignent à l'INRA le baudet Grand Noir du Berry Nirus des Rois, qui est pour un an à la station des équins de Tours-Nouzilly pour aider à mener une étude sur la conservation de la semence, particulièrement difficile à maintenir active dans la durée pour l'insémination des races asines.
 
 
 
Les jeunes de la Région au rendez-vous des légumes anciens
 
Après le succès de la première édition du challenge culinaire au printemps dernier, l'URGC et  le réseau Développement Durable de l'Académie d'Orléans-Tours remettent le couvert ! Les lycées hôteliers de la région présentent à nouveau des équipes qui vont cette année cuisiner pour notre jury prestigieux la Sucrine du berry et le flageolet de Touraine. Nouveauté 2019, les classes SEGPA ont leur propres rencontres culinaires autour des légumes anciens, qui auront lieu au mois de mai à l'abbaye de Noirlac. Au menu, sucrine et flageolets, mais aussi haricot Comtesse de chambord et Navet globe St Benoit ! 
 
 
 
Crumble de Sucrine du Berry au chèvre, au chorizo et aux noix
 
Ingrédients :
- 1 belle Sucrine du Berry
 - 3 oignons
- 80g de chorizo
- 1/2 bûche de Ste Maure de Touraine
 
pour la pâte à crumble : 
- 100 g de farine
- 90 g de flocons d'avoine
- 80g de beurre mou
- 30g de parmesan
- 60g de noix décortiquées
 
Épluchez, puis coupez la courge en petits dés. Émincez les oignons. Placez le tout sur une plaque de cuisson, ajoutez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, salez et mélangez puis enfournez dans un four à 220°C. Après 25 mn de cuisson, ajoutez le chorizo en petits morceaux, et prolongez la cuisson de 5 à 7 mn, de manière à le laisser griller.
Pendant la cuisson de la courge, préparez la pâte : mélangez du bout des doigts la farine et les flocons d'avoine avec le beurre ; vous devez obtenir un sable grossier. Salez si le beurre n'est pas salé. Ajoutez ensuite le parmesan râpé et les noix en petits morceaux.
Quand la courge est cuite, sortez le plat du four et disposez le fromage de chèvre en rondelles sur le dessus. Ajoutez ensuite la pâte à crumble, et remettez à cuire pendant 20 mn à 200°C. Le crumble doit dorer légèrement, prolongez la cuisson de cinq minutes si ce n'est pas le cas.
Dégustez chaud ou tiède avec une salade verte !
 
 
 
Vous recevez cette lettre de nouvelles quatre fois par an parce que vous vous êtes inscrits sur notre site. Si quelque chose a changé et que vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre ou que nous vous l'envoyons par erreur, vous pouvez vous désinscrire en bas de ce mail ou bien en nous envoyant un petit message !
 
 
URGC
Place du Général de Gaulle
36400 LA CHATRE
contact@urgcentre.fr
www.urgcentre.fr
Facebook
 
 
Ces projets sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe investit dans les zones rurales.
 
 
Ce message est adressé à {EMAIL}
Vous recevez ce message car vous vous êtes inscrit à la liste de diffusion de l'URGC.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2017 URGC