Actions et moyens de la politique de la ville durant la crise de Covid-19
 
Députée 9ème circonscription
 
La lettre de votre députée 
 - Vendredi 24 avril 2020 -
EDITO
 
Chères concitoyennes, chers concitoyens,
 
La France est entrée en confinement général depuis près de six semaines. Nous sommes confinés pour assurer notre protection et celles de nos proches, notamment nos ainés qui sont malheureusement les plus touchés. Ce confinement est inéluctable pour freiner la propagation du virus sur l’ensemble du territoire national.
 
Grâce à nos efforts collectifs, à notre civisme et à notre respect des règles de confinement, nous faisons reculer chaque jour cette épidémie. Les résultats se font sentir puisque le nombre de décès est en baisse et que les entrées en réanimation diminuent, désengorgeant ainsi peu à peu nos services hospitaliers qui ont résisté à cette crise sans précédent. Nous pouvons être fiers de nos personnels soignants.
 
Depuis le début de la crise, mon équipe et moi-même avons maintenu un lien constant avec les acteurs du territoire : élus, personnels soignants, EHPADs, associations, entreprises, citoyens. 
 
Ces contacts quotidiens ont révélé de façon criante une réalité dont nous avions conscience depuis longtemps : en fonction de leur lieu de résidence, nos concitoyens ne sont pas égaux face à l’épidémie, pas plus qu’ils ne le sont face à ses conséquences économiques et sociales. Les familles les plus modestes ont été touchées plus durement économiquement, la fracture numérique est une réelle difficulté pour assurer la continuité pédagogique pour bon nombre des élèves de notre territoire. Plus que jamais, ces réalités ont conforté mon engagement sur les questions de politique de la ville et de l’équité territoriale.
 
Je tenais donc aujourd’hui à vous adresser cette lettre sur les actions et moyens mis en œuvre dans le cadre de la politique de la ville, et mettre à l’honneur les associations de notre territoire qui font preuve d’un dévouement admirable devant tant de difficultés.
 
 
Crise sanitaire et difficultés sociales : les mesures fortes 
 
 
 
L’absence de cantine et le recours difficile à l’aide alimentaire sont une charge financière supplémentaire pour des millions de familles, dans un contexte où les revenus peuvent diminuer. C'est pourquoi le Président a annoncé le versement d’une aide exceptionnelle aux foyers les plus modestes.
 
✅4,1 millions de foyers, dont près de 5 millions d’enfants, bénéficieront de cette aide exceptionnelle de solidarité versée automatiquement le 15 mai 2020.
 
➡️Les foyers allocataires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) percevront une aide de 150 euros, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant.
 
➡️Toutes les familles bénéficiaires des aides personnalisées au logement (APL), qui ne touchent pas le RSA ou l’ASS, bénéficieront d’une aide de 100 euros par enfant à charge.
 
➡️Cette aide s’ajoutera aux aides sociales versées mensuellement et sera versée automatiquement.

✅Ce dispositif de solidarité, absolument nécessaire pour soutenir les foyers modestes qui subissent plus durement les conséquences de la crise épidémique représente un budget de 900 millions d’euros.
 
 
Dans le cadre des groupes de travail avec Julien Denormandie, j'ai fait remonter des observations de terrain concernant l'inégalité dans l'accès aux outils numériques pour les élèvesCes dernières ont été entendues. 
 
Après avoir signé avec la Poste une convention permettant aux élèves éloignés des outils numériques d'être suivis par leurs professeurs par courrier,  un plan de 15 millions d'euros a été lancé dans les quartiers prioritaires de la ville pour empêcher l'accroissement des inégalités
 
✅Plus de 9 millions d’euros sont mobilisés pour acheter des tablettes numériques et des clés 4G aux élèves en déconnexion numérique et s’assurer qu’elle soit élargie à l’ensemble des quartiers prioritaires.
 
Le soutien apporté aux acteurs associatifs spécialisés dans le tutorat et le mentorat est amplifié en s’appuyant sur les initiatives lancées par ces collectifs associatifs : #mentoratdurgence et #réussite virale. L’objectif est d'assurer le suivi de 30 000 jeunes d’ici le mois de juillet.
 
✅ 5 millions d’euros sont débloqués dans un dispositif d’aide aux associations de très grande proximité pour soutenir les actions de solidarité dans les quartiers.
 
 
 
Une prime pour les soignants 
 
Conscients du travail héroïque des soignants en première ligne, nous avons accompagné la décision gouvernementale de traduire la reconnaissance de tous envers l'ensemble des professions concernées.
 
✅ À travers une prime exceptionnelle de reconnaissance versée dès le mois de mai :
➡️ 1 500 euros pour tous les agents des hôpitaux situés dans les départements les plus touchés par le Covid-19.
➡️ 1 500 euros pour tous les personnels de santé des 108 hôpitaux disposant d’un service Covid-19.
➡️ 500 euros pour tous les soignants des autres services.
 
✅Par le paiement des heures supplémentaires dues à la crise du coronavirus à un taux majoré de 50% :
➡️ L’augmentation totale du salaire atteindrait 2000 euros pour les soignants en première ligne.
 
✅ En lançant une réflexion à l’issue de la crise sur la revalorisation des métiers et des rémunérations.
 
Un hébergement d'urgence renforcé 
 
Le Gouvernement a pris en main la question cruciale de l'hébergement et renforcé l'accompagnement des personnes dans le besoin.
 
✅Des mesures destinées aux sans-abris ont été prises:
➡️ La trêve hivernale est prolongée jusqu'au 31 mai.
➡️ Les centres d'hébergement du plan hiver restent ouverts pendant toute la durée du confinement.
 
✅La plateforme  Apparts solidaires propose des logements gratuits à ceux qui travaillent pour nous protéger :
 
➡️ En une semaine, 5 000 logements pour un total de 11 000 nuitées réservées sur Appart Solidaire. Ces logements sont particulièrement réservés aux personnels soignants à l’hôpital ou en EHPAD.
➡️ Les salariés et bénévoles mobilisés pour la prise en charge de sans-abris peuvent aussi en bénéficier.
 
 
 
 
Conscients des métiers qui sont restés au front durant cette crise, nous avons transmis au Gouvernement notre volonté d'un geste de gratitude à leur égard. C'est pourquoi une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat sera versée à ceux qui continuent de travailler malgré le confinement. 
 
✅ Il s’agit d’une prime de 1 000 euros maximum, qui pourra être versée sans condition, jusqu’au 31 août 2020.
➡️Cette prime pourra être portée à 2000 euros si un accord d’intéressement existe dans l’entreprise, ou s'il est conclu d’ici le 31 août 2020.

✅Elle sera totalement exonérée de charges sociales et d’impôts pour l’employeur comme pour le salarié.

✅ Elle pourra être modulée en fonction des conditions de travail des salariés pendant la crise du Covid-19.
 
 
L’épidémie de Covid-19 a perturbé les distributions alimentaires pour les sans-abris. Pour maintenir cette aide essentielle, des “chèques services” permettant l’accès aux produits de première nécessité. Ces chèques, d’un montant de 7€ par jour, sont utilisables durant la période de crise sanitaire.

Depuis le 1er avril, près de 65 000 personnes ont bénéficié de la première commande passée.
➡️Afin de tenir compte des besoins que nous avons remontés, le nombre de chèques services va doubler pour les territoires les plus en tension : l’Ile-de-France et l’Outre-mer, pour 90 000 personnes.

✅Les préfectures, en lien avec les associations locales, sont chargées de l’organisation et de la coordination de ce dispositif, notamment avec le secteur de la grande distribution.
 
Un retour à l'école le 11 mai pour réduire la fracture sociale 
Pour tous les enfants pour lesquels l’école est une échappatoire et leur seul moyen de s’instruire, il est primordial de rouvrir les écoles, en respectant des régles d’accueil, sanitaires et pédagogiques, qui pourront permettre à tous d’apprendre dans les meilleures conditions.
 
🔹Dates de retour: 11 mai (Grande section de maternelle, CP, CM2); 18 mai (Sixième, Troisième, Première, Terminale); 25 mai (Toutes les classes).
 
🔹Demi-groupes en présentiel dans les écoles ; cours à distance ; à l'étude (pas plus de 15 élèves) ; activités sportives et culturelles.

🔹Conditions sanitaires : Savons et points d'eau disponibles ; tests et masques en fonction des autorités sanitaires ; respect des distances de sécurité et gestes barrières.

🔹Objectif pédagogique : Cours maintenus jusqu'au 4 juillet avec pour objectif l'évaluation du niveau des élèves et non pas la clôture du programme.

🔹Cantines : Elles seront soit ouvertes sur de plus longues plages horaires pour diminuer le nombre d'élèves ou leur fermeture sera compensée par l'ouverture de sandwicheries.

🔹Vacances apprenantes: Dispositif "écoles ouvertes" pour juillet et août, colonies de vacances labellisées, modules de soutien scolaire fin août.
 
➡️Le retour à l’école se fera sur la base du volontariat. Si l'élève ne retourne pas à l'école,  il aura l'obligation de suivre l'enseignement à distance.
 
⚠️Pour le moment ce ne sont que des pistes annoncées par Jean-Michel Blanquer, les mesures définitives seront précisées dans le plan de déconfinement par le Premier Ministre. 

Pour plus d'informations sur le déconfinement scolaire, cliquez ici.
 
Quartiers prioritaires de la ville et solidarités 
 
Toutes les initiatives de solidarité, nationales comme locales, peuvent être référencées sur la plateforme collaborative de l'Agence Nationale de la Cohésion des territoires : Territoires-engages.org
 
 
 
Avec les CCAS, les courses sont assurées pour nos aînés
 
Je tiens à saluer le travail des CCAS de toutes les communes qui rentrent quotidiennement en contact avec les personnes âgés isolées afin de s'occuper de leurs courses.
 
La solidarité communale en temps de crise est essentielle, si vous avez des besoins similaires, rapprochez vous du CCAS de votre commune. 
 
Des taxis solidaires en appui aux soignants
 
La solidarité au quotidien se traduit par des actions concrètes de nos associations et de nos concitoyens. Bravo au groupe de taxis du Val d'Oise pour la mise à disposition de leur flotte à tous les soignants d'Île-de-France
 
L'information a été relayé auprès de l'hôpital de Gonesse et de tous les soignants habitant sur le territoire.
 
 
 
Des prêts d'ordinateur à Gonesse, le lien manquant
 
Un grand merci à l'association PoleS qui distribue une centaine d'ordinateurs portables aux familles de Gonesse, contribuant ainsi à la continuité pédagogique. Le groupe a aussi mis en place une hotline pour répondre aux problèmes techniques potentiellement rencontrés par les Gonessiens.
 
Ces outils permettent à tous ceux qui en bénéficient de maintenir le lien avec l'extérieur en confinement. 
 
L'unité locale de la Croix Rouge des Portes de France, au front
 
Environ 15 bénévoles se relaient pour s'occuper des courses et des paniers repas en livraison à domicile pour les personnes fragiles et les habitants les plus âgés. En soutien aux personnes sans-abri, l'unité local Portes de France de la Croix-Rouge française est partout où l'on a besoin d'elle.
 
Le local est ouvert, les gestes barrières et les mesures de distanciation y sont respectées. 
 
L'Assemblée Nationale mobilisée pour la gestion de la crise
Au cours de ces dernières semaines de crise, l’organisation du travail a été bouleversée pour une grande partie des Français. Pour nous, Députés, elle a aussi changé mais n’en faiblit pas le travail que nous effectuons au quotidien pour la défense des Français. Ainsi, au cours des trois dernières semaines j’ai pu échanger, à distance, avec :
 
🔹Les membres du Gouvernement sur tous les aspects de la gestion du coronavius
🔹Mes collègues de la commission Développement Durable et Aménagement du Territoire.
🔹Au quotidien avec mes collègues Mickael Nogal et Michèle Peyron en charge des relations avec les cabinets ministériels sur les aspects santé, éducation et économie.
🔹Les acteurs institutionnels du territoire : La Direction académique, le Préfet du Val d’Oise, l'Agence Régionale de Santé.
🔹Mes concitoyens à travers l'organisation, à distance, de cafés citoyens.
🔹Les entreprises directement impactées par la crise.
🔹Les personnels soignants en hôpitaux et EHPADs.
🔹Les acteurs associatifs du territoire.
🔹Les Maires et élus du territoire.
 
A votre écoute 
 
 
Durant toute la durée de la crise sanitaire mon équipe et moi-même restons à votre disposition pour répondre à chacune de vos questions.

➡️ N'hésitez pas à nous contacter !
 
Facebook
Twitter
Instagram
 
Nous contacter
 
Adresse Assemblée Nationale :
 
Assemblée Nationale, 126 rue de l'université, 75 355 Paris 07 SP
Adresse permanence :
 
21 rue de Paris, 95 500 Le Thillay
 
 
Retrouvez mes actualités sur le site : http://zivkapark.fr/
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Cliquez ci-dessous pour vous désabonner
 
 
SendinBlue