Le Courrier de l'Association de la Cause freudienne Méditerranée-Alpes-Provence
 
["ACF MAP"]
 
LE COURRIER
Février 2018
 
EDITO
Françoise Haccoun, déléguée régionale

En juillet 1980, Lacan prononce le discours d’ouverture de la Première Rencontre Internationale du Champ freudien et, s’adressant à ses auditeurs, il leur dit : « C’est à̀ vous d’être lacaniens, si vous voulez. Moi, je suis freudien. C’est pourquoi je crois bienvenu de vous dire quelques mots du débat que je soutiens avec Freud, et pas d’aujourd’hui. Voilà : mes trois ne sont pas les siens (moi, ça et surmoi) Mes trois sont le réel, le symbolique et l’imaginaire. J’en suis venu à les situer d’une topologie, celle du nœud, dit borroméen. J’ai donné́ ça aux miens. Je leur ai donné́ ça pour qu’ils se retrouvent dans la pratique. Mais s’y retrouvent-ils mieux que de la topique léguée par Freud aux siens ? »
 
Telle est l’introduction d’Esthela Solano Suarez qui a ouvert le cycle des grandes conférences 2017 de l'ACF MAP le 20 janvier dernier. Nous sommes très heureux de l'avoir reçue à Marseille. Sa lecture du cas Dora à la lumière du tout dernier enseignement de Lacan, en prenant appui sur la notion de corps parlant, renouvelle la découverte freudienne et ouvre des perspectives pour la psychanalyse au XXIe siècle. Elle met l’accent sur la problématique du symptôme hystérique afin d’interroger la fonction de la lettre de jouissance dans le symptôme. Esthela Solano a fait étinceler la clinique analytique, qui s’est poursuivie avec une conversation comme nous les aimons autour du livre d’Hervé Castanet, Quand le corps se défait, moments cliniques. Un échange animé, rigoureux et enseignant avec Esthela Solano, Dominique Vallet, psychiatre et psychanalyste à Toulon, et Hervé Castanet a permis d’interroger les bricolages et solutions inédites et singulières de chaque sujet psychotique présenté.
 
De nombreuses rencontres nous attendent en février :
. La journée Question d’Ecole le 3 février à Paris prochain sous le thème, nouvelles figures du psychanalyste. Gil Caroz en donne l’enjeu : « Cette journée ménagera un temps important pour des échanges à bâtons rompus, de telle sorte que notre programme inclut un X dont nous ne connaissons pas encore les conséquences. »
. La suite sera sous le signe de l’amour avec la grande rencontre "Lacan et l’amour" à la Criée le 15 février dans le cadre de "MP 2018, Quel amour !".
. Et le 10 février à Aix lors de la seconde grande conférence de l’ACF, Dalila Arpin viendra nous dire de quoi est faite la rencontre amoureuse et nous présentera ses Couples célèbres à la librairie Goulard.
 
Vous en découvrirez la suite dans ce Courrier et le détail sur le site www.psychanalyse-map.org., sur Facebook et Twitter. Nous vous y attendons nombreux. A se réinventer, la psychanalyse trouve sa seule chance de rester vivante et nouée à la pratique qui ne cesse de l'interroger.
 
F. H. 
 
Rappel aux membres de l'ACF MAP : merci de noter sur vos agendas la date de l'assemblée générale, samedi 2 juin matin.
 
 
Pour connaître toutes les infos actualisées
 
Et pour mieux profiter de la lecture de ce Courrier,
pour en savoir plus sur les détails ou les informations pratiques de chaque évènement, 
cliquez sur les boutons vous proposant + d'infos
 
LES RENDEZ-VOUS DE L'ECF et ses connexions
1er semestre 2018
 
SAMEDI 3 FEVRIER
à Paris 
cliquer sur l'affiche
 
SAMEDI 10 MARS
à Paris
cliquer sur l'affiche
 
 
 
SAMEDI 17 MARS
FIPA à Rennes
cliquer sur l'affiche
 
2-6 AVRIL
AMP à Barcelone

cliquer sur l'affiche
 
SAMEDI 9 JUIN
UFORCA à Paris

cliquer sur l'affiche
 
 
Gai, gai, marions-nous ! la sexualité et le mariage dans l'expérience psychanalytique
C'est le thème tant attendu des prochaines Journées de l'Ecole de la Cause freudienne. Placées sous la direction de Laura Sokolowsky et Éric Zuliani,
elles se tiendront les 17 et 18 novembre prochains à Paris.
 
ECF en MAP : JEUDI 1er mars
à Marseille
 
Enseignement ouvert. MOMENTS CRUCIAUX DANS UNE ANALYSE #3. Séminaire par Hervé Castanet, avec Françoise Haccoun. Bibliothèque du Pôle Psychiatrique, 147 bd Baille. 21h. Inscription sur demande auprès de acf.map@gmail.com
« C’est ça » (suite). Lacan, dans les Écrits, p. 208, indique que « le “je”, sujet de l’assertion conclusive, s’isole par un battement de temps logique d’avec l’autre, c’est-à-dire d’avec la relation de réciprocité. […] Enfin le jugement assertif se manifeste ici par un acte ».
 
+ d'infos
 
L'ACTUALITE DE L'ACF MAP
 
JEUDI 8, à Aix-en-Provence
 
Enseignement ouvert. TROUVER SA BOUSSOLE, INVENTER SA VIE AVEC LA PSYCHANALYSE. DU SYMPTOME AU SINTHOME #4. Séminaire par Dominique Pasco et Elisabeth Pontier. Librairie Goulard, 37 cours Mirabeau.19h30. Inscription sur demande auprès de acf.map@gmail.com
Invité : Nicolas Boileau, maître de conférences en littérature anglaise à l’université d’Aix-Marseille. Il interviendra à propos d’"Une écriture du symptôme".
"Ça y est, je l’ai encore fait, tous les dix ans je réussis." Ce que la voix poétique de Sylvia Plath se vante d’accomplir tous les dix ans, c’est la mort. Cette écriture hantée par la mort des autres permet par ricochet de traiter celle qu’elle souhaite se donner. Il s’agit d’une écriture du symptôme, qui tente de réussir, à intervalles réguliers, à rester du côté de la vie. N. B.
 
+ d'infos
 
 
SAMEDI 10, à Marseille
 
Grande conférence. DE QUOI EST FAITE LA RENCONTRE AMOUREUSE ?, par Dalila Arpin, psychanalyste à Paris, membre de l'ECF et de l'AMP. 
Amphithéâtre du Pôle Psychiatrique, 145 bd Baille. 14h30. Inscription : acf.map@gmail.com
 
Pour la psychanalyse, "tout amour se supporte d’un certain rapport entre deux savoirs inconscients". Que veut dire, en l’occurrence, un certain rapport ? S’agit-il d’une communication d’inconscient à inconscient ? D’un inconscient de couple ? Rien n’est moins sûr,
 
Suivie d'une conversation à 18h30 avec Hervé Castanet (voir à la rubrique Hors les murs).
 
+ d'infos
 
 
LUNDI 12, à Toulon
 
Séminaire. LE TRAUMATISME, OS DE LA CLINIQUE  #4, Hôpital Sainte-Musse, secteur de psychiatrie. 54 rue Henri Sainte-Claire Deville. 20h30. Entrée libre sur inscription : seminaireletraumatoulon@gmail.com
 
+ d'infos
 
 
VENDREDI 16, à Toulon
 
Séminaire. DEPRESSIONS ET NOUVELLES FORMES DE MELANCOLIE. CRISES DU BONHEUR AU XXIe S. ? #4, Hôpital Sainte-Musse, secteur de psychiatrie. 54 rue Henri Sainte-Claire Deville. 20h30. Entrée libre sur inscription : seminaire2toulon@orange.fr
 
+ d'infos
 
 
MERCREDI 21, à Gap
 
Soirée-débat Psychanalyse et Littérature. PASSAGE A L'ACTE ET RESPONSABILITE. La Nouvelle Librairie, 6 cours Victor Hugo, 20h-22h. Entrée libre sous condition de régler une consommation. 
Dans la première séquence, Françoise Mary, psychologue, conversera avec trois membres d’un Centre Educatif et de Formation aux Travaux Professionnels qui reçoit des jeunes condamnés par la justice. Dans la deuxième séquence, Bruno Miani, psychanalyste, dialoguera avec un avocat. Modérateur : Jacques Ruff, psychanalyste.
 
+ d'infos
 
 
JEUDI 22, à Toulon
 
Enseignement ouvert. QU'EST-CE QU'INTERPRETER EN PSYCHANALYSE ? #3. Séminaire par Patrick Roux. Foyer de jeunes travailleurs, 11 place d’Armes. 20h30. Inscription sur demande auprès de acf.map@gmail.com. Avec Elisabeth Pontier.
Lacan a construit une théorie renouvelée de l’interprétation mais n'a donné lui-même que peu d’exemples d’interprétation de sa propre pratique. Nous en trouvons néanmoins quelques unes : celle par laquelle il résout le symptôme de la jeune fille atteinte d’astasie-abasie, celle adressée au patient amateur de Dostoïevski. Notre 3e séance sera l’occasion d’étudier deux nouvelles modalités d’interprétation : la ponctuation et la coupure.
 
+ d'infos
 
CHAMP FREUDIEN
 
SAMEDI 3, à Manosque
 
CIEN - Projection-débat. APPRENDRE, POURQUOI ? autour du film MIRACLE EN ALABAMA, d'Arthur Penn. Théâtre Jean Le Bleu, Allée de Provence. 14h-17h30.
A la suite des Journées de l’Ecole de la Cause freudienne sur la question Apprendre, désir ou dressage, le laboratoire CIEN L’école buissonnière à Manosque convie à une projection débat autour de Miracle en Alabama, d'Arthur Penn (1962). Ce sera le deuxième volet de la conversation commencée le 9 décembre 2017 en présence de plusieurs invités. Martine Revel.
 
+ d'infos
 
 
Le séminaire d'études féminines de Martigues tient sa 3e séance sur "Le son, un nouvel abord du sympptôme ?" samedi 10 février, avec les interventions de Marie-Ange Lucchesi : "Qu’est-ce ce qu’on entend dans ce qui est dit ?", et Céline Puntel : "Silence, on crée, coupez." Pour plus d'infos, cliquer ici.
 
 
Le groupe CEREDA Un bon petit diable se réunira à Gap mardi 13 février.
 
LA SECTION CLINIQUE
 
Suivez la Section clinique d'Aix-Marseille sur Le Blog SC, FacebookTwitter 
 
Lire la Newsletter de la Section Clinique
 
 
MARDI 13, à Aix-en-Provence
 
Conférences d'introduction à la psychanalyse. QUEL PARTENAIRE POUR L'ENFANT EN ANALYSE ? #3
Hôpital Montperrin, 109 Avenue du Petit Barthélémy. 19h-21h.
Sur inscription. 
 
+ d'infos
 
 
VENDREDI 2 et 16
à Marseille 
cliquer sur l'affiche
 
MARDI 6 et 20
à Aix-en-Provence
cliquer sur l'affiche
 
 
 
VENDREDI 9
à Gap -Propédeutique #4 
cliquer sur l'image
 
VENDREDI 16
à Manosque - Antenne clinique #5
cliquer sur l'image
 
 
Conversations Psychiatrie & Psychanalyse
 
MARDI 6
à Toulon 
cliquer sur l'affiche
 
MARDI 13
à Marseille
cliquer sur l'affiche
 
 
 
SAMEDI 17, à Marseille
 
Matinée de la Section clinique #1. L'AMOUR DANS LES PSYCHOSES
 
En ouverture : des commentaires de citations de Lacan par Françoise Denan, Patrick Roux et Jean-Louis Morizot.
 
Suivra une conférence de Nathalie Georges-Lambrichs, psychanalyste à Paris, membre de l'ECF, sur "L'amour, premier moteur". L’acte inaugural de la cure avec un sujet psychotique comporte toujours l’installation de l’amour comme premier moteur immobile et cause de tous les mouvements à venir dans la cure. Il se condense en une basse obstinée, têtue, qui accompagne et supporte, en répétant toujours la même chose, les variations créationnistes du sujet. N. G.-L.
 
Une matinée présidée par Hervé Castanet, coordinateur de la SC d'Aix-Marseille, et coordonnée par Françoise Haccoun, enseignante à la SC.
 
Entrée libre sur inscription pour les participants aux enseignements. PAF pour le public extérieur.
Maison du bâtiment , 344 bd Michelet, Marseille 9e.
 
 
+ d'infos
 
 
IRONIK ! n°28
La SC d'Aix-Marseille publie dans les Travaux d'Uforca
 
Au sommaire du numéro 28 d'IRONIK !, la newsletter des travaux d'Uforca, les textes élaborés dans le cadre de la Section clinique d'Aix-Marseille :
- Le parlêtre et la jouissance de la parole, par Sylvette Perazzi, psychiatre, psychanalyste, membre de l'ECF
- L'inconscient lacanien, une béance, par Elisabeth Pontier, psychanalyste, membre de l'ECF
- La réalité sexuelle de l'inconscient, par Véronique Villiers, psychologue clinicienne, membre de l'ACF MAP
- L'inconscient, l'histoire et la vérité, par Benoît Kasolter, membre de l'ACF MAP
 
Lire les articles
 
HORS LES MURS
 
Les 30, 31 janvier, 1er février 
à Marseille 
cliquer sur l'affiche
 
VENDREDI 9
à Aubagne
cliquer sur l'affiche
 
 
 
SAMEDI 10
à Aix-en-Provence 
cliquer sur l'affiche
 
JEUDI 15
à Marseille
cliquer sur l'affiche
 
 
LIBRAIRIE
 
abords n°35-36
 
Le nouveau bulletin abords n°35-36 s’invite dans vos boîtes mail.
 
Au sommaire : La psychanalyse vivante – Qu’est-ce que psychanalyse au XXIe siècle ?
 
Pour qui n’est pas abonné, abords est disponible pour 9€ : commande et conditions de réglement auprès de la librairie de l’ACF MAP : acfmap.librairie@gmail.com
 
 
 
 
Quarto n°117
Droit de cité du symptôme
 
Éditorial
L’émergence du discours de la science est la condition d’existence de la psychanalyse. Mais quand le scientisme, la quantification, l’évaluation, les statistiques, la randomisation, le big data, le pragmatisme empirique deviennent l’empire du chiffre, la psychanalyse est en danger et risque d’être écrasée par la bureaucratie sanitaire.
L’État de droit est également une condition de l’existence de la psychanalyse en tant qu’il garantit la liberté de la parole. Mais quand les discours populistes et nationalistes, voire extrémistes, prônant une langue univoque, gagnent du terrain comme c’est le cas aujourd’hui dans nombre de nos « démocraties », la psychanalyse encourt un danger encore plus grand. Et quand le politique tente « de condamner et d’interdire » la psychanalyse – même si ce n’est pour le moment que pour le traitement de l’autisme –, elle est directement menacée.
L’Autre méchant pour la psychanalyse est constitué et localisé. Il a été dépiauté lors de la Journée Question d’École de janvier 2017 sur la Psychanalyse dans la cité comme à l’occasion du Forum européen scalp (Série des Conversations Anti-Le Pen initiée par Jacques-Alain Miller) de Bruxelles en avril de la même année. Pourtant, Lacan avertissait que si la psychanalyse devait disparaître un jour, la responsabilité en incomberait aux psychanalystes eux-mêmes. Dès lors, que faire ?
Guy Poblome
 
 
 
 
Association de la Cause freudienne
Méditerranée-Alpes-Provence

psychanalyse-map.org
Facebook
Twitter
 
 
Cet email a été envoyé à {EMAIL}.
Vous avez reçu cet email car vous êtes abonné au Courrier de l'ACF MAP.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2015-2018 ACF MAP