De la lecture et des vidéos pour cette dernière newsletter avant la prochaine rentrée. Bel été !
 
Voir dans votre navigateur
 
Édito
 
En ce début d’été, évitons les vents mauvais et préparons une rentrée qui donnera sa place à l’éducation artistique pour tous, sur tous les territoires, en direction de tous les arts…

Aujourd’hui en France, pour le cinéma, l’éducation artistique en direction du jeune public est remarquable à l’image des dispositifs nationaux École et cinéma, Collège au cinéma et Lycéens et apprentis au cinéma. Évidemment, ils sont améliorables et nous y œuvrons avec tous avec les ministères concernés (Culture et Éducation nationale), avec notre tutelle historique le CNC, fer de lance de ces dispositifs et de leur extension sur le territoire, sans lequel rien n’aurait été possible depuis plus de 30 ans, sans oublier les Directions régionales des Affaires Culturelles (DRAC) qui, au plus près du terrain, apportent leur expertise et un engagement sans faille !
Nous y travaillons tous, nous, coordination nationale d’École et cinéma, ainsi que d’autres structures associatives nationales (l’Agence du court métrage, l’AFCAE, le GNCR, Images en bibliothèques, Passeurs d’images…), régionales (Ciclic, l’Acap...) et moult associations qui irriguent le territoire (pôles images, associations de salles, circuits itinérants, associations culturelles et autres festivals si nombreux et si riches…) souvent soutenues par les collectivités territoriales, qui construisent, fédèrent et s’engagent, y compris en zone rurale. C’est toute la richesse exceptionnelle d’un réseau multiple qu’il faut impérativement continuer à soutenir et ne pas fragiliser par des politiques publiques qui s’éloignent du terrain !
Bien entendu, la situation reste contrastée mais la dynamique est là, féconde et toujours innovante, partout en France.
Aujourd’hui, le Haut Conseil à l’éducation artistique et culturelle par la voix de Robin Renucci s’exprime et s’interroge… et la Ministre de la Culture réaffirme la place des arts et de la culture dans notre société… c’est encourageant et il nous faut tenir bon pour assurer la place du cinéma comme art !
Et loin des querelles, construisons ensemble un chemin pour l’avenir de l’éducation artistique et sa pérennisation à l’école de la République.

Nous venons de remettre au CNC un état des lieux du dispositif Collège au Cinéma.
Cette étude n’est qu’une première étape : nous avons conscience que certaines analyses devront être précisées et s’enrichir d’enquêtes sur le terrain, dans les différents territoires.
Il s’agit pour nous d’une base de travail pour appréhender la structuration du dispositif à l’échelle locale, ses forces, sa richesse et ses points de fragilité.
L’année scolaire qui vient devrait nous permettre d’affiner cet état des lieux et d’asseoir un projet au service du dispositif, en étroite collaboration avec le CNC et nos deux ministères de tutelle.

Bel été à tous,
Eugène Andréanszky, Les enfants de cinéma
 
État des lieux Collège au cinéma
 
 
Suite à l’étude menée par Les enfants de cinéma sur le dispositif Collège au cinéma, vous pouvez retrouver l'état des lieux qui en résulte sur le site de l'association.
 
Il comporte deux parties :
- une première partie qui est une analyse du dispositif (pilotage et fonctionnement)
- et une seconde partie qui regroupe 94 fiches, une par département, présentant brièvement les caractéristiques du dispositif sur chaque territoire.
 
Cet état des lieux s'est basé sur des sources variées, les informations ont parfois été fournies par des interlocuteurs différents, il est donc suspectible d'être mis à jour régulièrement dans les prochains mois. 
 
Bonne lecture !
 
 
Projecteur sur des initiatives départementales
 
"La Folle journée" dans le Cher (18)
 
 
Après deux années de succès, la coordination École et cinéma du Cher a mis en place la 3ème édition de "La Folle journée". Un rendez-vous de cinq jours pour une aventure cinématographique et sonore à l’Abbaye de Noirlac, autour de Monsieur Hulot.
 
 
 


"Les Envolées Imaginaires"
dans la Somme (80)
 
 
Inspiré par Jules Verne, le projet des "Envolées imaginaires" a été mené par les conseillers pédagogiques en arts de la DSDEN 80 et d’École et cinéma a réuni 57 classes et plus de 1 200 élèves de toute la Somme.
 
Il a donné lieu à une expostion de productions plastiques en deux ou trois dimensions, un film d'animation collaboratif intitulé "Le Tour des Mondes Imaginaires" et un chant choral sur Le Dirigeable volé porté par 800 enfants lors d'une journée forte en émotion ponctuée par l'envol de 1 000 ballons !
 
 
 
Soirées des Enfants de cinéma, de retour en novembre !
 
 
Rendez-vous au Studio des Ursulines les 1er mardis de chaque mois de novembre à juillet, pour un nouveau cycle autour du thème "Riches et pauvres", animé par Carole Desbarats.
 
 
 
Cet email vous est envoyé par Les enfants de cinéma
 
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur NANOUK.
 
 
 
Copyright © 2018, Les enfants de cinéma, All rights reserved.
 
Pour nous contacter,