Point sur la formation et les films des dispositifs pour cette 5e newsletter. Bonne lecture !
 
Voir dans votre navigateur
 
Édito
 
Pour cet édito, deux points importants qui concernent la formation si nécessaire des enseignants au cinéma comme art et l’accompagnement des projets d’éducation artistique au cinéma.

Pour enrichir l'état des lieux mené sur Collège au cinéma, Les enfants de cinéma ont invité les coordinations d’Île-de-France à un temps de réflexion avec son Conseil d’administration autour des films "difficiles".
Les échanges ont notamment porté sur l'importance de l'accompagnement – à la fois des enseignants et des élèves – qui permettent d'aborder sereinement tous les films, qu'ils soient particuliers dans leur forme ou dans les sujets abordés. Mais la formation des enseignants, essentielle dans le cadre des dispositifs, nécessite des moyens humains et financiers et un soutien des différents partenaires engagés dans les dispositifs.

- Sur les 18h d’animation pédagogique et de formation continue centrées sur la lecture, l’écriture et les mathématiques exclusivement.
La lettre très directive que l’Éducation nationale a adressé à ses cadres (recteurs, inspecteurs) nous inquiète au plus haut point et nous questionne à l’heure où le gouvernement affiche le souhait de toucher 100% des élèves par des actions d’éducation artistique et culturelle.
Pourtant, nous savons que bon nombre de cadres de l’Éducation nationale soutiennent le projet d’éducation artistique au cinéma École et cinéma depuis de longues années. La lecture et l’écriture sont liées, et supposent, particulièrement pour la lecture, la compréhension aussi bien du texte que de l’image. Sans formation, le projet se dénature et s’étiole.
 
Il nous faut donc œuvrer ensemble pour une éducation artistique forte et réaffirmée, qui accorde une vraie place à la formation !
  
Eugène Andréanszky, Les enfants de cinéma
 
Autour des films
 
 
Wes Anderson - Réflexion autour du film Moonrise Kingdom
 
À l'occasion de la sortie de L'Île aux chiens de Wes Anderson, retour sur une réflexion autour de Moonrise Kingdom et la liaison École-Collège, menée par Carole Desbarats, à retrouver sur les pages dédiées à la restitution de la Rencontre nationale sur le site de l'association.
 
Ateliers autour d'Adama
 
Pour sa première année dans le dispositif École et cinémaAdama a été programmé dans 17 départements et est déjà plébiscité pour l'année prochaine !
Après un atelier autour de la bande-son lors de la dernière Rencontre nationale, d'autres ont été proposés notamment aux collégiens du Calvados, du Val-de-Marne ou encore de Paris.
 
Présentation des ateliers proposés par Naïa Productions et quelques retours d'expériences
 
Et aussi...
 
 
La VOST pour tous !
 
Dès que les enfants sont en âge de lire, et même s’ils ne sont pas encore de bons lecteurs, il est dommage de ne pas leur proposer des films en version originale sous-titrée (VOST). Voir des films en VOST, c’est se frotter à d’autres cultures, dont la langue fait partie, c’est apprendre la musique des langues, c’est découvrir le cinéma dans tout ce qu’il a de riche, de beau et d’étranger. Mieux vaut leur faire confiance dans leur capacité à saisir le film, son émotion, sa profondeur… même en ratant quelques sous‑titres !
 
Upopi, la plateforme pédagogique de Ciclic, propose un parcours complet sur le choix de la VOST pour le jeune public, à découvrir ici.
 
Les salles de cinéma au cœur du dispositif
 
Acteurs essentiels des dispositifs, les cinémas sont de véritables partenaires culturels pour les classes qu'ils accueillent tout au long de l’année scolaire.
Présent sur la page d'accueil de NANOUK, un bouton "Cinémas" renvoie désormais vers une page qui leur est dédiée et les invite à s'inscrire à la plateforme pour accéder aux ressources pédagogiques, les aidant ainsi à préparer leurs présentations et débats !
 
Soirées des Enfants de cinéma
 
LA JEUNE FILLE SANS MAINS
de Sébastien Laudenbach
 
mercredi 2 mai à 20h
 
Synopsis : "En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l'eau, un doux jardinier et le prince en son château. Un long périple vers la lumière..."
 
Exceptionnellement, la séance aura lieu le mercredi au lieu du mardi. Rendez-vous au Studio des Ursulines pour voir ou revoir ce film, suivi d'un débat animé par Carole Desbarats dans le cadre du cycle "DE L'AUDACE".
 
 
Cet email vous est envoyé par Les enfants de cinéma
 
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur NANOUK.
 
 
 
Copyright © 2018, Les enfants de cinéma, All rights reserved.
 
Pour nous contacter,