Prêt pour un petit exercice d'échecs ?
 
« Aidez vos pièces, elles vous aideront. » Paul Morphy (1837-1884), joueur d’échecs américain
 
 
 
["Chesstips"]
 
L’activité aux échecs
 
Les parties du XIXe siècle fourmillaient d’ouvertures à gambit, idéales pour désarçonner un adversaire plu faible ou moins bien préparé. Mais quand ce dernier est à la fois fort et mieux préparé, les choses des gâtent rapidement pour l’offreur du gambit aventureux !
 
 
 
 
 
 Thématique : Tactique
 
 Type : Attaque
 
 Niveau : 2  (Amateur)  
 
 
 
Aux Noirs de jouer.
 
Quel est le meilleur coup ?
 
 
L'analyse complète de la partie
 
1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.d4 Le Gambit Ecossais
 
3...exd4 4.Fc4 Fc5 5.0-0?! [5.c3] 5...d6 6.c3 Fg4
 
La prise en c3 est parfaitement jouable mais Steinitz applique les principes mis en avant par Morphy : rechercher l'activité des pièces au lieu du gain matériel. La position blanche devient rapidement suspecte.
 
7.Db3 Fxf3! 8.Fxf7+ Rf8 9.Fxg8 Txg8 10.gxf3 g5! 11.De6 Ce5 12.Df5+ Rg7 13.Rh1 Rh8
 
Quand deux joueurs jouent un même coup, le résultat est loin d'être identique. Les Blancs ont l'impression d'être en attaque mais c'est l'inverse en réalité d'autant que les pièces mineures blanches sont encore sur leurs cases de départ et que la Tour a1 n'est pas prête d'être mobilisée
 
14.Tg1 g4! 15.f4 Cf3! 16.Txg4
 
La stratégie noire triomphe maintenant à l'aide de la tactique.
 
Quand vous possédez un Cavalier en f3 (ou f6), et des pièces lourdes capables de donner échec en g1 et h2 (g8 et h7), analysez toutes les possibilités de mat des Arabes. 
 
A vous de jouer avec les Noirs !
 
Ici vous l'emportez avec brio par... 16...Dh4!!
 
La suite de la partie 17.Tg2 Dxh2+! 18.Txh2 Tg1# 0-1
 
 
 
Le meilleur coup est 16...Dh4!!
 
Tips à retenir !
 
Cette partie est un superbe exemple de l’avantage que procure une avance en développement dans les parties ouvertes. Les Noirs ont joué si simplement dans l’ouverture que l’on se demande si l’on n’aurait pas pu faire de même.
 
Mais comme c’est souvent le cas en matière artistique, plus le spectateur trouve cela simple, plus c’est la marque d’un immense talent et d’un travail acharné chez le maître. Etudiez soigneusement cette partie, vue d’un côté puis de l’autre, vous progresserez dans votre compréhension de l’activité aux échecs.
 
 
Pour aller plus loin...
 
Nous vous conseillons l’étude du livre de Frank Lohéac-Ammoun : Echec et Mat, de l'initiation à la maîtrise
 
Que faire quand on est gagnant ? perdant ? en attaque ? en défense ? dans des positions animées ? calmes ?
 
Après L'oeil tactique, qui donnait les clés de base pour résoudre une combinaison, l'auteur présente ici les idées curieuses et originales à connaître et à assimiler.
 
Approfondir la tactique aux échecs
 
Ce tips a été partagé par 
 
PHILIPPE DORNBUSCH
 
 
Joueur, arbitre et entraîneur fédéral, Philippe est l'âme de Chesstips !
 
Passionné d'échecs, il milite sans répit pour que chacun découvre les merveilles du jeu !
 
 
Vous avez aimé ce tips, partagez-le entre amis ! 
 
Vous voulez proposer un tips ou nous faire part d'une suggestion?
phil@chesstips.fr
 
Facebook
Twitter
Flickr
 
 
© 2017 Chesstips