S.A.S.H.A.
 
Newsletter n° 13
EDITO
 
C'est l'automne, la forêt se pare de couleurs toutes plus lumineuses les unes que les autres. Certains de ses habitants commencent à préparer leurs réserves ; ne pas se laisser surprendre, question de survie ! Et pour ne pas nous laisser surprendre nous non plus, une édition qui se veut une vraie mine d'informations pour tous.

Au sommaire de cette Newsletter :
  • Les 30 ans de la CIDE... kezako ?
  • Droit des enfants : le point
  • Les grands rendez-vous d'octobre
  • Les dates des différentes "journées" à commémorer
  • Retour sur le Forum des associations 2019
  • Formation certifiante Animateur de Yoga du Rire d'octobre : inscrivez-vous !
  • Et bien sûr le lien pour s'inscrire aux ateliers du mois d'octobre !

Bonne lecture !
La présidente
Sophie de Sainte Maresville
 
 
LES 30 ANS DE LA CIDE.... KEZAKO ?
 
La CIDE (Convention Internationale des Droits des Enfants) fête ses 30 ans.
 
 20 Novembre 1987 : Pour la première fois de l'Histoire, 195 états s'engagent à défendre et garantir des droits établis en faveur des plus vulnérables : les enfants. "Enfant" vient du latin "infans": celui qui ne parle pas. Il désignait ainsi les petits de moins de 7 ans . L'âge s'est allongé et la convention a pour objectif de protéger les enfants de moins de 18 ans. 54 articles sont inscrits : le droit à la vie, droit à l'identité, d'être aimé, respecté, soigné, le droit de jouer, d'être protégé de la violence, de la guerre, d'avoir une alimentation suffisante et équilibrée, le droit à l'expression, d'aller à l'école... Cette convention est avant tout une prise de conscience que l'enfant n'est pas un Homme en miniature, mais un adulte en devenir avec des besoins spécifiques et des droits pour qu'il puisse se développer harmonieusement. 30 ans après la route est encore longue pour que chaque enfant grandisse en paix, protégé, bien entouré et suffisamment nourri, instruit et aimé
 
DROITS DES ENFANTS... LE POINT
 
Il y a des dizaines d'années, il valait mieux "filer droit", "être sage comme une image", " se faire oublier" quand on était petit. La patience et l'indulgence n'étaient pas les maîtres mots du quotidien de l'adulte vers l'enfant ! Bien sûr les enfants sont innovants dans les bêtises, testeurs de patience, le tout avec un sourire en coin... Il n'est pas toujours évident de répondre à leurs besoins, de ne pas interpréter leurs réactions par des caprices, de garder son calme quand on est en retard, stressé et fatigué. Pourtant l'humiliation, les cris, les fessées sont pointées du doigt par les neurosciences. 
Deux enfants par jour décèdent suite aux violences parentales, en France. Le 119 est le numéro qui peut protéger les enfants. Les chercheurs et Catherine Gueguen ( pédiatre spécialisée en neurosciences, auteur du livre Pour une enfance heureuse) nous alertent sur les conséquences dramatiques des violences physiques et psychologiques faites aux enfants. Le cerveau de l'enfant est plus immature que le nôtre. Les hormones de stress (cortisol et adrénaline) sécrétées lors des cris, des punitions subies font des ravages et peuvent être la source d'un retard voir d'un arrêt de développement cérébral, ou de troubles psychiatriques. Ces études sont très récentes, il ne s'agit pas de culpabiliser les parents mais de prendre conscience que l'enfant est dans l'apprentissage, qu'il a besoin d'adultes bienveillants, patients et compréhensifs pour grandir. Modifier sa vision de l'enfant peut nous aider à faire preuve de compréhension et d'écoute..Il ne fait pas exprès " d'embêter" les adultes, de ne pas venir quand on l'appelle alors qu'il joue, de réclamer son doudou, de jeter ses jeux de colère et d'éclater en sanglots dès qu'on élève la voix. Pour autant, la présence de règles claires et constantes sont importantes pour l'enfant et l'adulte en est le garant. Progressivement l'enfant va grandir, son cerveau va maturer et gérer de mieux en mieux les émotions à condition que son entourage soit bienveillant, accueillant et soutenant. Gardons en tête que nous sommes un modèle pour l'enfant !
Le code civil précise que "L'autorité parentale s'exerce sans violences physiques et psychologiques"
 
Aux oubliettes le droit de correction du XIXème Un grand pas sur le chemin du respect des enfants a été franchi cet été. Le 2 juillet 2019, 40 ans après la Suède et dans les derniers pays européens, la France est le 56ème pays à interdire les violences éducatives ordinaires (VEO) faites à l'enfance. Le texte de loi devrait être notifié dans les carnets de santé délivré à la maternité pour renforcer son efficacité
 
LES GRANDS RENDEZ-VOUS DU MOIS
 
"ENSEMBLE POUR MIEUX ENTENDRE", c’est la thématique choisie par le Bucodes SurdiFrance pour son prochain Congrès. Inscriptions jusqu'au 30 septembre mais le nombre de places est limité !

Tables rondes, ateliers, conférences, rendez-vous individuels, espaces de démonstration, stands, expositions : cet évènement vous donnera l’occasion de découvrir, partager et expérimenter les aides complémentaires telles que la lecture labiale, la rééducation orthophonique, les aides techniques, l’accompagnement psychologique, le rôle de l’entourage et des associations…

Plus d'informations, et inscriptions ICI 
 
 
 
JOURNEE UNAPEDA 2019 :  Parentalité et Surdité, le 11 octobre au CEDIAS, 5 rue Las Cases, 75007 Paris, à partir de 9h (accueil 8h30)
 
Toutes les informations ICI
LA LISTE DES JOURNEES PARTICULIERES
 
21 septembre : journée sans voiture
21 septembre : journée de la paix
1er octobre : journée mondiale du chocolat
4 octobre : journée du droit au collège
5 octobre : journée des enseignants
5 octobre : journée du sourire
5 au 13 octobre : fête de la science
6 octobre : fête des grands-pères
7 au 13 octobre : semaine bleue
7 au 13 octobre : semaine du goût
8 au 09 octobre : YOM KIPPOUR
10 octobre : journée de la santé mentale
17 octobre : la grande lessive
17 octobre journée de lutte contre la pauvreté
24 octobre journée des nations unies
27 octobre : passage heure d’hiver (moins 1 heure)
27 octobre : départ transat Jacques Vabres
28 octobre : journée du cinéma d’animation
31 octobre : Halloween
5 novembre : journée contre le harcèlement scolaire
FORUM DES ASSOCIATIONS, EDITION 2019
 
Encore une belle journée, placée sous le signe du soleil ! Et une visite surprise, que nous vous laissons découvrir dans notre article : ICI
FORMATIONS CERTIFIANTES "ANIMATEUR DE  YOGA DU RIRE"
 
emez la joie et la bonne humeur autour de vous... Devenez animateur de Yoga du Rire en suivant notre formation certifiée.
Deux journées entières dédiées au rire et à expérimenter ses bienfaits sur la santé.
Une fois votre diplôme en poche, devenez à votre tour diffuseur de moments de bonheur !
Prochaine session : 26 & 27 octobre ; inscrivez-vous vite ICI
LES ATELIERS MASSAGE... POURQUOI ?
 
Des 5 sens, le toucher est le premier à se développer et le dernier à faiblir. Souvent sous-estimé, le toucher et la peau sont pourtant indispensables à notre survie : régule la température, influence la fréquence cardiaque, l'ossification, l'immunité, assure une barrière protectrice, transmet les différents stimulis jusqu'au cerveau pour identifier ce qui a été ressenti et réagir !
 
Le massage de la peau peut diminuer le stress et même la douleur : lorsque vous vous cognez... vous frottez instinctivement la zone du choc pour vous soulager. Le toucher peut aussi compenser une défaillance des autres sens : privés de la vue, les aveugles peuvent lire grâce au braille et les personnes sourdes s'aident des vibrations ressenties pour appréhender l'environnement.
 
C'est le sens le plus social puisqu'il est pleinement dans l'interaction avec l'autre. Une poignée de mains en dit long sur la personne !! Que serait votre vie quotidienne si vous étiez privés de ce sens ? Comment vous mouvoir sans information sur le sol que vous foulez ? Comment retirer à temps la main d'un objet brûlant ? Comment un chirurgien, un musicien, un potier pourrait-il exercer son art ? Imaginez rédiger un mail sans sensation tactile...
 
Le toucher est étroitement lié à la sphère émotionnelle :" Vos paroles m'ont profondément touché", " Parlons d'autre chose, c'est un sujet sensible".". Le toucher n'est pas réduit à une simple sensation. Regardons les enfants : ils explorent avec l'ensemble de leur corps : ils touchent, portent tout à leur bouche pour connaître ce qu'ils manipulent : Est-ce lourd ? Chaud ? Dense ? Rugueux ? Doux ? En bois ? Et plus tard, ils joueront à "chat" et "colin Maillard"... Les Pokémons, pyjamasques, princesses en tous genre ne font pas d'ombre aux traditionnels jeux de contact !
 
Dans de nombreux pays les familles massent leurs enfants et les femmes enceintes quotidiennement. C'est un art traditionnel qui se perpétue et se transmet avec divers objectifs : certains peuples façonnent le visage, le corps des enfants avec le massage (les Maoris, oucertaines tribus africaines). Le massage indien Ayurvédique est inscrit dans les textes médicaux (-1800 avant J-C). Dans la médecine occidentale, le toucher était un fondement de la médecine à l'époque d'Hippocrate (- 400 avant J-C) puis les médicaments ont terrassé le massage thérapeutique dans les années 1940. Ont suivi de nouvelles injonctions en puériculture "ne gâtez pas trop votre enfant", etc... les berceaux et autres transats ont remplacé les bras....
 
La science fait machine arrière et démontre que les sociétés où les bébés sont massés, portés, bercés allaités et écoutés deviennent des adultes empathiques, plus pacifistes et coopératifs
LES ATELIERS D'OCTOBRE 2019 
INSCRIVEZ-VOUS !
 
En un seul clic, inscrivez vous à tous les ateliers souhaités pour le mois. N'oubliez pas de noter ces inscriptions dans vos agendas, afin de les avoir toujours avec vous et vous en souvenir ou.... de pouvoir nous prévenir en cas d'empêchement.
 
Inscription aux ateliers
 
Modalités :
La majorité de nos ateliers sont gratuits, sous réserve d'être adhérent et à jour de sa cotisation (25€ / an /personne). Ci-dessous le lien pour adhérer :
https://www.helloasso.com/associations/sasha/adhesions/adhesion-2018-2019
 
Vous pouvez effectuer un atelier d'essai aux conditions suivantes :
  • Yoga du rire : 5 euros la séance
  • Joie de vivre en famille : 10 euros la séance pour 1 adulte ET 1 enfant
  • LSF : 10 euros le cours
  • Cuisine : 8 euros l'atelier pour 1 adulte ET 1 enfant
  • Atelier des parents : 5 euros
  • Eveil musical : 5 euros
  • Conte et Théâtre : 5 euros
  • La parole aux enfants : 5 euros
Ici : https://www.helloasso.com/associations/sasha/evenements/ateliers-d-essai-sasha
Les ateliers d'essai sont à régler au moment de la réservation et vous seront remboursés en cas d'annulation de notre fait, de l'atelier choisi : 

Toutes les informations sur nos activités et conditions d'adhésion sont disponibles sur notre site : https://sasha-assoc.com  (rubrique : les ateliers SASHA)
Inscription obligatoire pour chaque atelier souhaité.
Courriel : contact@sasha-assoc.com
Tél : 06 13 82 88 02
 
 
Merci de penser à annuler votre participation au moins 24h avant, en cas d'empêchement.
 
 
SASHA
86 rue Claude Decaen
75012 PARIS
contact@sasha-assoc.com
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Youtube
 
 
Cet email a été envoyé à {EMAIL}.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur S.A.S.H.A..
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2018 S.A.S.H.A.
 
 
Bouton