Découvrez l'actualité de la semaine de Pierre-Henri Dumont, député de la 7ème circonscription du Pas-de-Calais.
 
Suivez mon action
sur les réseaux sociaux !
Facebook
Twitter
Instagram
 
 
Dans la nuit du 25 au 26 novembre, la France a perdu 13 de ses enfants, tombés au Mali pour défendre, au-delà des mers, nos valeurs et notre liberté.
 
•Le chef d’escadrons Nicolas MÉGARD - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
•Le chef de bataillon Benjamin GIREUD - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
•Le chef de bataillon Clément FRISON-ROCHE - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
•Le capitaine Alex MORISSE - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
•Le capitaine Pierre-Emmanuel BOCKEL - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
•Le major Julien CARETTE - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
Le maréchal des logis Romain SALLES DE SAINT PAUL - 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
•Le chef d’escadrons Romain CHOMEL DE JARNIEU - 4e Régiment de chasseurs de Gap
•L’adjudant Alexandre PROTIN - 4e Régiment de chasseurs de Gap
•Le maréchal des logis-chef Antoine SERRE - 4e Régiment de chasseurs de Gap
•Le maréchal des logis-chef Valentin DUVAL - 4e Régiment de chasseurs de Gap
•L’adjudant Jérémy LEUSIE - 93e Régiment d’artillerie de montagne de Varces
•L’adjudant Andreï JOUK - 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol
 
Le pays tout entier rend hommage à ces hommes dont le sacrifice ultime nous oblige.
Nous ne vous oublierons pas. Mes pensées les plus sincères vont à leurs familles et à leurs compagnons d’armes.
 
J'ai une pensée toute particulière pour la famille et les proches du chef d’escadrons Nicolas MÉGARD qui est originaire du territoire du Calaisis et qui a perdu la vie au cours de cette opération au Mali. 
 
 
Je me suis ABSTENU sur le Projet de loi relatif à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique, lors de la séance publique du 26 novembre 2019.
 
Loin de réformer en profondeur le statut de maire et d'organiser une nouvelle grande décentralisation, ce texte peu ambitieux - arrivant au parlement à quelques mois des élections municipales - apparait comme un énième artifice communicationnel du gouvernement.
 
Toutefois, et grâce notamment aux nombreux apports de nos collègues sénateurs, le projet de loi va dans le bon sens, en renforçant les pouvoirs des maires et en rééquilibrant les compétences que ceux-ci partagent avec les intercommunalités.
 
 
Lundi 25 novembre, j'ai assisté, en la préfecture d’Arras, à la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) qui se réunissait pour entériner - ou non - la fusion de l’agglomération Grand Calais Terres & Mers et de l’ex Communauté de Communes du Sud-Ouest du Calaisis.
 
Après plusieurs mois de discussions, de délibérations et de rebondissements, les élus siégeant dans cette Commision ont voté à l’unanimité cette fusionGrand Calais Terres & Mers compte désormais 14 communes et rassemble 107.163 habitants.
 
Cette agglomération nouvelle correspond au bassin de vie et d’emplois du territoire, offre une cohérence face aux autres agglomérations de la cote d’opale et respecte la volonté des 14 conseils municipaux qui ont voté en faveur de ce rattachement.
 
 
Pierre-Henri Dumont, député du Pas-de-Calais 
126 Rue de l'Université, 75007 PARIS
 
Vous recevez cet email comme membre de notre liste de diffusion
 
 
SendinBlue