Communiqué de presse n°1 SFMA 2020
Lognes, le 05 novembre 2019
 

28e SALON DES FORMATIONS ET MÉTIERS AÉRONAUTIQUES

31 JANVIER, 1er et 2 FÉVRIER 2020

PARIS - LE BOURGET
 
Le 28e Salon des Formations et Métiers Aéronautiques aura lieu les 31 janvier, 1er et 2 février 2020, au sein du musée de l'Air et de l'Espace - Aéroport de Paris - Le Bourget. Co-organisé par le magazine Aviation & Pilote et le musée de l'Air et de l'Espace, cet événement consacre trois jours aux formations et métiers du transport aérien et de l'industrie aéronautique. Une soixantaine d'exposants, écoles, organismes de formation et entreprises, sont attendus. L'entrée du salon est gratuite et inclut l'accès au musée. L'édition toulousaine qui a fermé ses portes est reconduite pour 2020.
 
 
Un secteur en forte croissance qui recrute

L’IATA (Association Internationale du Transport Aérien) a publié ses chiffres pour l’année 2018 et c’est encore un bilan positif pour le transport aérien mondial : 4,4 milliards de passagers ont pris l’avion sur des vols réguliers en 2018 (soit + 6,9 % par rapport à l’année précédente). D’ici 2037 le nombre de passagers devrait doubler pour atteindre les 8,2 milliards de passagers transportés.

Cette croissance dope l’activité des compagnies aériennes et, plus globalement, le secteur aéronautique. Pour les avionneurs Airbus et Boeing, l’année 2018 a été une année record avec plus de 800 avions civils livrés chacun. Le rapport annuel 2018 sur l’emploi du GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) indique que le secteur a recruté 15 000 personnes en 2018.

La croissance du transport aérien (à raison de 4,8 % par an) impacte nécessairement le besoin en pilotes pour les prochaines années. Selon l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), d’ici 2036, il faudra « au moins 620 000 pilotes » pour exploiter les avions commerciaux de 100 places et plus dans le monde, et « 80 % de ces futurs aviateurs seront de nouveaux pilotes qui ne volent pas encore ». Il en est de même pour les prochains contrôleurs aériens, le personnel de maintenance et autres techniciens.

Les compagnies aériennes recrutent de plus en plus ; en 2016, Air France a relancé sa filière Cadets (arrêtée depuis 2008) et a reçu 4 300 candidatures pour 130 postes. Cette année, elle ouvre une nouvelle campagne de recrutement de pilotes cadets. Son objectif d’embauche est d’environ 400 pilotes par an d’ici 2022.
 
 
L'intérêt du Salon des Formations et Métiers Aéronautiques
 
Organisé par le magazine Aviation et Pilote, le Salon des Formations et des Métiers Aéronautiques est un rendez-vous important pour tous ceux qui se destinent à une carrière dans l’aéronautique. Il permet au visiteur, lycéen, jeune adulte, voire salarié en reconversion professionnelle, d'avoir un aperçu précis de tous les métiers qui permettent de construire, faire voler et entretenir un aéronef. Et ce secteur est très riche en matière de typologies d’emplois.

Outre les stands des organismes de formation, un cycle de conférences récurrentes est proposé sur les trois jours. Grâce à des intervenants professionnels, elles apportent au visiteur une première approche informative d’un métier et d’un secteur professionnel. Il peut ensuite rencontrer les responsables d’organismes de formation pour affiner sa recherche. Voici quelques thématiques qui seront abordées : pilote de ligne, personnel navigant commercial, métiers des essais, pilote de drone civil, contrôleur aérien, métiers de l'escale, de la maintenance... Le planning des conférences sera téléchargeable sur le site du salon.

Afin de gagner du temps aux entrées, le visiteur peut déjà s'enregistrer en ligne.
L'entrée du salon est gratuite et inclut l'accès au musée.
 
 
Bilan de la première édition toulousaine du Salon des Formations et Métiers Aéronautiques 

Du 27 au 29 septembre s’est tenue la 1re édition toulousaine du Salon des Formations et Métiers Aéronautiques, au musée aeroscopia de Blagnac. 4500 visiteurs ont été accueillis en trois jours. Un succès qui confirme l’importance de la présence du salon à Toulouse, autre berceau aéronautique mondial.

La journée du vendredi a été marquée par un public jeune, le rectorat de l’Académie de Toulouse s’étant associé à la région Occitanie pour financer le transport par bus à 1 000 élèves (de 8 départements voisins de la Haute-Garonne) qui s’étaient pré-inscrits. C’était pour ces collégiens une première approche avec des formateurs et des professionnels, une façon déjà de nourrir leur réflexion pour leur avenir.
Lors des journées du samedi et du dimanche, le salon a accueilli un autre public : des lycéens, étudiants, personnes en recherche d’emploi et en reconversion. 19 % des visiteurs avaient entre 15 et 20 ans, 7 % entre 20 et 30 ans, et leurs demandes d’informations portaient principalement sur les métiers du pilotage et ceux d’ingénieurs et techniciens.

Les chiffres, au global, montrent que la population d’Occitanie est en demande d’information sur les formations et les métiers du secteur aéronautique. Les exposants ont été, pour l’essentiel, satisfaits des profils rencontrés, qui ont pour certains mené à des inscriptions pour des cursus de pilotes ou techniciens.
L’Avion des métiers a également connu un vrai succès : l’IUMM et le Campus des Métiers et des Qualifications Aéronautique et Spatial sont satisfaits de la fréquentation des stands. L’ensemble des intervenants ont été très enthousiastes de faire découvrir leur travail.


« Nous sommes des habitués de l’édition parisienne du Salon des Formations et Métiers Aéronautiques, cette première édition toulousaine a confirmé tout son intérêt. Nous avons accueilli un public passionné par le secteur aéronautique en recherche d’orientation et de conseil. En conclusion, il fallait être à Toulouse et nous y retournerons certainement l’année prochaine » déclare Mélanie Kagbadou, chargée de projets événementiels chez Airemploi.
  
« Chaque éditon, au Bourget en début d'année et désormais à Toulouse en septembre, nous confirme que le salon ouvre des portes à de jeunes passionnés, qui concrétisent par la suite leur rêve de travailler dans l'aérien. Notre rôle est de les aider à trouver leur voie.» s'enthousiasme Jacques Callies, directeur de la publication d'Aviation et Pilote et organisateur du Salon des Formations et Métiers Aéronautiques.
 
 
Nos partenaires 2020 
 
 
Contact presse :
Agence OZELYS
+33 1 48 16 10 95
+33 6 84 76 80 65
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Youtube
 
 
Propulsé par
 
 
@ 2019 OZELYS