Brigitte KUSTER
 
 
"L'urgence d'une stratégie de relance pour éviter la crise sociale"
 
Si la France a confiné son économie et la soutient artificiellement pour éviter la faillite, il est temps de passer à la vitesse supérieure. La crise que nous traversons nous impose d’aller vite pour sauver les emplois.
 
A une stratégie globale pour relancer notre économie, le gouvernement a privilégié une myriade de plans de soutien (Renault, Air France…) qui ne s’adressent pas à l’ensemble des entreprises. A l’inverse, nous avons fait le choix chez les Républicains d’une stratégie transversale. Parmi les 50 mesures présentées dans notre plan de relance, plusieurs ont pu être examinées à l’Assemblée nationale. Elles se sont malheureusement toutes vues opposer un véto du gouvernement.
 
Avec notre proposition de transformer le chômage partiel en allègement de charges, c’est un dispositif « turbo » qui aurait pu se mettre en place pour passer d’une logique de protection face au chômage à une logique de retour à l’emploi.
 
De même, nous avons proposé une exonération de charges pendant deux ans pour toutes les embauches en CDI de jeunes de moins de 25 ans. Ils sont ceux qui rencontrent le plus de difficultés et souvent les premières victimes du chômage…
Concernant les TPE et les PME, il nous apparait évident que ce n’est pas un report de charges qui convient mais bien leur annulation. C’est d’ailleurs l’une de nos propositions.
Pour le secteur de l’hôtellerie-restauration particulièrement touché avec 90% de perte d’activité, nous avons proposé de baisser temporairement la TVA à 5,5%.
 
Enfin nous voulions exonérer de TVA les gels hydro-alcooliques, les masques et les produits de première nécessité pour redonner du pouvoir d’achat aux Français.
 
Malheureusement, le gouvernement a refusé ces propositions. C’est regrettable alors qu’elles étaient complémentaires à son plan de relance : « quand la maison brûle, on ne compte pas les litres d’eau pour éteindre l’incendie »…
 
L'actualité à l'Assemblée nationale
Soutien aux hôteliers et aux restaurateurs
 
✓ J’ai défendu au nom des Républicains ma proposition de loi pour une baisse temporaire de la TVA à 5,5% pour l’hôtellerie et la restaurationVoir un texte que l’on a proposé en discussion dans l’hémicycle est un moment important car bien que nous fassions nombre de propositions, seules quelques unes arrivent en séance. Merci à mon groupe Les Républicains de l’avoir inscrit dans le temps parlementaire qui nous est donné.
 
 
Mes réponses aux différents groupes politiques
 
✓ Mes réponses aux interventions des groupes politiques sur la baisse temporaire de la TVA dans l'hôtellerie-restauration avec le regret que la majorité n’ait pas eu le même sens des responsabilités en votant CONTRE notre texte. Les difficultés rencontrées par les professionnels n’ont pas réussi à les convaincre de l’urgence de disposer d’une aide complémentaire à celles déjà existantes.
 
 
Renforcer la lutte contre les rodéos urbains
 
✓ La loi actuelle est mal appliquée. L’occasion pour moi de le rappeler lors du débat à l’Assemblée Nationale et de donner les exemples vécus dans le 17 ème.
En attente d’une cellule de coordination rassemblant les élus, la direction de la prévention, de la sécurité et de la protection (Ville de Paris), le Groupement inter-bailleurs de surveillance (GPIS) et la police judiciaire.
 
 
L'actualité des Républicains
Un plan d'urgence pour sauver la Culture
 
✓ J'ai témoigné lors de la présentation du Plan d'urgence des Républicains pour sauver la Culture lors d’une conférence de presse au siège de notre mouvement. À court terme, il est indispensable de prendre des mesures à la hauteur de la crise pour que survivent les acteurs de la culture. Parmi toutes nos mesures, j’en retiendrai trois :

1 - Garantir le maintien du chômage partiel jusqu'à la fin de l'année pour les TPE et PME culturelles.

2 - Annuler les charges fiscales et sociales des TPE et PME selon le principe « zéro recette, zéro charge » : il ne suffit pas de reporter les charges sociales ou fiscales, il faut purement et simplement les annuler (mesure déjà défendue dans le cadre du plan de relance global des Républicains présenté le 2 juin dernier). Cette annulation de charges ne doit entraîner aucune perte de droits.

3 - Constituer un fonds de soutien à l’ensemble des acteurs de la culture d’une valeur de départ de 50 millions d’euros, cofinancé aux deux tiers par l’État et à un tiers par les collectivités territoriales. Il sera alimenté par les crédits du Pass culture (50 millions d’euros en 2020) qui s’est révélé inefficace (seuls 17% des jeunes éligibles à l'expérimentation du Pass culture dans 14 départements se sont montrés intéressés). Ces mesures générales doivent s'accompagner de mesures de relance spécifiques pour chaque pan du secteur culturel afin de les soutenir dans leur reprise d’activité. L’intégralité de nos mesures est à retrouver sur le site des Républicains. Ci-dessous mon intervention qui restitue le cadre de nos travaux.
 
Vie de la circonscription
 
Pour des raisons de financement de la campagne électorale, ma lettre d'information ne traite que de mes activités de parlementaire.
 
Hommage aux morts pour la France en Indochine
 
Au monument aux Morts de la mairie avec Geoffroy Boulard, Catherine Dumas et Murielle Schor pour la Journée nationale en hommage aux Morts pour la France en Indochine de 1940 à 1954. Une cérémonie en comité restreint (règlementation Covid-19).
 
Tour d'horizon des dossiers parlementaires avec Catherine Dumas
 
✓ Avec Catherine Dumas dans mon bureau de la mairie pour faire un point de notre actualité parlementaire avec sa proposition de loi de soutien aux entreprises adoptée au Sénat et ma proposition de loi sur la baisse de la TVA à 5,5% pour l’hôtellerie restauration que je présenterai en séance publique à l’Assemblée jeudi prochain. L’occasion d’évoquer aussi plusieurs dossiers de l’arrondissement dont la sécurité aux abords du Palais de Justice et les rodéos dans certains quartiers qui feront l’objet d’interventions de notre part au Parlement.
 
Visite du café théâtre Le Grenier
 
✓ L'un des derniers café-théâtre parisiens. Au moment où les salles de spectacles, théâtres et cinémas sont encore inaccessibles en raison des barrières sanitaires, je suis allée à la rencontre de l’un des derniers café-théâtres parisiens avec le propriétaire de Le Grenier Sébastien Molina qui se bat pour sauvegarder ce lieu, qui se trouve dans ma circonscription rue Rennequin Paris17. L'occasion de faire un point sur les aides financières possibles et étudier une possibilité de partenariat avec l’association « Au coeur du 17 ème », sans oublier bien sûr avec la mairie d’arrondissement, des offres pour les habitants par le biais du Pass17 ! Plus que jamais nous devons être aux côtés de ceux qui font vivre la culture ! Rendez vous dès que possible ! Pour tout renseignement sur ce lieu: legrenier-dinerspectacle.com / Tel: 0143806801
 
Dans les médias
Agence France Presse
 
✓ Dêpeche AFP : « TVA réduite dans la restauration: un texte LR retoqué à l'Assemblée »
L'Assemblée nationale a rejeté jeudi une proposition de loi LR visant à "sauver" l'hôtellerie-restauration, avec une baisse temporaire de la TVA à 5,5%, une mesure jugée "pas opportune" par le gouvernement qui a mis en avant les autres aides engagées pour le secteur. Le texte, porté par Brigitte Kuster, prévoyait cette baisse de TVA de 10% à 5,5% pour l'hôtellerie-restauration jusqu'au 31 décembre 2020.
Défendant "une mesure complémentaire" qui n'est pas "l'alpha et l'oméga", l'élue de Paris a estimé qu'elle "permettrait de sauver un grand nombre d'entreprises et donc d'emplois", lors de la journée dédiée aux propositions de son groupe ("niche parlementaire").
 
BFM Business
 
✓ Interview pour faire le bilan de l'action des députés LR en faveur des entreprises. J’étais l’invitée politique de BFMBusiness dans l’émission Inside pour évoquer la situation économique de notre pays et le retour à la normale tant attendu par les entreprises.
 
Presse spécialisée
 
✓ La presse spécialisée s'est faite l'écho de ma proposition de loi sur la baisse de la TVA pour l'hôtellerie-restauration. Article de presse paru dans le journal TourMag relayant ma proposition de loi de baisse temporaire de la TVA à 5,5 % dans l’hôtellerie et la restauration portée au nom des Républicains.
 
Instagram
Facebook
Facebook
 
Cet e-mail a été envoyé à
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit
à la lettre d'information de Brigitte KUSTER.
 
 
© 2020 - Brigitte KUSTER